Rubrique
Le Soirmagazine

Voyage culinaire Taknift Lahwel S’el Merka, une recette salvatrice

Publié par H. Belkadi
le 25.08.2018 , 11h00
282 lectures

Dans notre voyage culinaire de cette semaine, nous allons vous faire goûter un mets délicieux de la région de Kabylie, plus exactement de la ville de Béjaïa où nous avons découvert ce plat à base de légumes de potager.

Une recette végétarienne composée essentiellement d’une pléiade de légumes frais et secs qui regorgent de vitamines et de nutriments bénéfiques pour la santé.
 Un plat cuit en deux temps, d’abord à la poêle puis dans la marmite avec la sauce. Et c’est une recette que les natifs de la région cuisinent particulièrement après des repas riches et fastes tels que ceux de l’Aïd El-Adha à base de viande.
 Les légumes sont choisis en fonction de la saison et seront cuits croquants dans une sauce pas trop grasse.  La mchewcha à base de semoule et d’œufs viendra épaissir la merqua, lui donnant ainsi une texture onctueuse.  
Cette façon de mélanger des légumes avec une omelette de semoule est une idée astucieuse de nos mères et grands-mères pour les faire manger par les enfants les plus réfractaires.  Elles avaient le don d’élaborer les recettes les plus goûteuses avec des ingrédients simples et que l’on retrouve dans tous les foyers. Pas la peine de se compliquer la vie, quelques carottes, des navets, une ou deux courgettes, une poignée de haricots cornille ou autre légume sec, et le tour est joué. Une tradition culinaire raconte que durant les jours les plus maigres, nos mères puisaient dans les jarres à provisions et arrivaient à réaliser les plats les plus rustiques mais néanmoins les plus appréciés avec les aliments qu’elles avaient emmagasinés tout le long de la saison écoulée. 
Semoule, couscous, légumes secs, frais, viande séchée, huile et condiments, chaque type d’aliment est délicatement conservé pour durer et subsister jusqu’à la saison nouvelle. Tels étaient la devise et surtout le mode de vie de nos parents qui étaient des personnes prévoyantes et avisées.    
 Ingrédients : 1 gros oignon, 2 courgettes, 2 carottes, 2 gousses d’ail, 1 navet, 2 à 3 tomates bien mûres, 1 bonne poignée de lentilles, de l’huile d’olive, 1 bouquet de coriandre fraîche, 1 c. à c. de paprika, sel, poivre, eau.
Pour la mchewcha : 8 œufs, 8 c. à s. de semoule moyenne, 1 c. à c. de sel, 1 pincée de levure chimique
Préparation : Commencer par laver et couper les légumes en longueur. Prendre une marmite assez large allant sur feu et y chauffer un peu d’huile. Faire revenir l’oignon haché avec l’ail. Ajouter les légumes, les épices et faire revenir le tout. Ajouter les branches de coriandre et les lentilles préalablement lavées avec de l’eau vinaigrée. Préparer un coulis de tomate et le rajouter aux lentilles. Mouiller avec de l’eau tiède, couvrir et laisser cuire sur feu moyen.Pendant ce temps, prendre un saladier, y casser les œufs, ajouter la semoule, le sel et la levure chimique. Battre le tout jusqu’à obtenir un mélange homogène. Chauffer 2 à 3 cuillerées d’huile dans une poêle, y verser l’appareil et faire cuire l’omelette sur les deux faces. 
Lorsque les légumes sont presque cuits, couper l’omelette en quartiers et les plonger dans la sauce. Terminer la cuisson pendant 30 minutes environ. Remuer de temps en temps pour éviter que les lentilles n’attachent au fond de la marmite. Prélever les morceaux de mchewcha dans une assiette pour qu’ils n’absorbent pas toute la sauce. Au moment de servir, dresser les quartiers de mchewcha sur un grand plat et accompagner de sauce, de lentilles et de légumes. Parsemer de coriandre ciselée finement.
Servir chaud. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 18-11-2018

Arrestation d’un ex-maire et député

L’ancien maire de Chelghoum-Laïd, qui a fait un seul mandat avant de passer comme député au nom d’un parti islamiste, a acheté, il y a quelque temps, une bâtisse (ancienne école privée) mais dont les actes

2

Périscoop 11:00 | 19-11-2018

Nouveau mandat de dépôt dans l’affaire «El Bouchi»

Le Such (subdivisionnaire de l’urbanisme, de la construction et de l’habitat) de Bir-Mourad-Raïs fait l’objet d’un mandat de dépôt depuis jeudi dernier, rapportent des sources informées.

3

Soit dit en passant 11:00 | 19-11-2018

Adieu Monsieur le professeur…

4

Actualités 11:00 | 18-11-2018

FLN

Ould-Abbès toujours secrétaire général

5

Soit dit en passant 11:00 | 18-11-2018

Raser sa barbe ? Pas question !