Rubrique
Monde

SYRIE Bachar el-Assad se dit prêt à «renouer le dialogue avec la France»

Publié par Agence
le 01.09.2019 , 11h00
159 lectures

Le Président syrien s’est prononcé pour la reprise du dialogue entre Damas et Paris, a indiqué hier samedi l’eurodéputé du Rassemblement national Thierry Mariani après sa rencontre avec Bachar el-Assad.
Présent en Syrie à la tête d’une délégation RN, selon l'agence russe Sputnik, l’eurodéputé Thierry Mariani s’est entretenu avec Bachar el-Assad sur plusieurs sujets concernant les relations entre les deux pays.
Le Président syrien a, entre autres, indiqué que la Syrie était prête à «renouer le dialogue avec la France» car les deux pays partagent «une histoire commune et un intérêt commun dans la lutte contre le terrorisme», rapporte Thierry Mariani sur son compte Twitter.
Cependant, ajoute l'eurodéputé, le chef de l’Etat syrien a critiqué la France pour sa prise de position à l’égard des ressortissants français qui menaient des activités terroristes en Syrie, selon la même source. «La France ne veut pas récupérer ses terroristes qui sont en Syrie car ils sont trop dangereux, mais elle veut que ceux-ci restent chez nous où ils occupent une partie de notre territoire et imposent leur loi à la population. Où est la logique ?», s'est interrogé M. el-Assad. Bachar el-Assad trouve également étrange que l’Europe, à la différence de la Syrie, ne veuille pas défendre son identité face aux migrants qui lui imposent des valeurs différentes.
«La Syrie se bat pour sauver son identité. Je ne comprends plus l’Europe qui a renoncé à défendre la sienne et qui accepte de se plier aux exigences de populations qu’elle accueille et qui veulent lui imposer un autre mode de vie», a souligné el-Assad.
L’eurodéputé a qualifié son entretien avec Bachar el-Assad de «très franc et direct». Le dernier voyage de Thierry Mariani en Syrie remonte à décembre 2018, lorsqu’il a effectué une visite de cinq jours, la cinquième en quatre ans.
APS

 

Au moins 40 chefs djihadistes tués dans des tirs de missiles
Au moins 40 chefs jihadistes ont été tués hier samedi dans des tirs de missiles contre leur réunion, près de la ville d'Idleb dans le nord-ouest de la Syrie en guerre, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
«Des tirs de missiles ont visé une réunion de chefs de groupes jihadistes de Hourras al-Din et d'Ansar al-Tawhid ainsi que d'autres groupes alliés à l'intérieur d'un camp d'entraînement, tuant au moins 40 d'entre eux» près d'Idleb, a déclaré à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, précisant ne pas connaître l'origine de ces frappes.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 10-11-2019

Tlemcen pour commencer

C’est à partir de Tlemcen que le candidat Ali Benflis entamera sa campagne électorale, a-t-on appris de sources informées.La campagne, qui débutera le 17 novembre prochain, mènera le candidat Benflis dans

2

Sports 11:00 | 09-11-2019

Il annoncera sa liste demain
Bonnes nouvelles pour Belmadi

La sélection nationale de football sera en stage à partir de lundi au CTN/FAF de Sidi-Moussa. Un rassemblement qui précédera les deux premières rencontres officielles comptant pour les qualifications de la