Rubrique
Monde

Afghanistan Début du cessez-le-feu du gouvernement, attaques des talibans

Publié par Agence
le 13.06.2018 , 11h00
82 lectures

Les talibans ont mené plusieurs attaques violentes dans les provinces de Faryab et Sari Pul, dans le nord de l'Afghanistan, hier, jour d'entrée en vigueur du cessez-le-feu  déclaré par le président Ashraf Ghani, a-t-on appris auprès de responsables. 
Le gouverneur du district de Kohistan (Faryab) a été tué avec 8 autres personnes lors d'une embuscade dans la nuit de lundi à mardi, a indiqué à l'AFP le porte-parole du gouverneur de la province, Jawed Bidar. 
Les talibans ont pris le contrôle de ce district, a-t-il ajouté, ce qui a été confirmé par le chef de la police de Faryab, Nabi Jan Mullah Khail. Le nombre de victimes des deux côtés n'a toutefois pas pu être vérifié. 
Les insurgés ont revendiqué l'attaque de Faryab ainsi qu'une autre dans le district de Sayad, dans la province voisine de Sari Pul, où les autorités ont «demandé des renforts», selon Zabiullah Amani, le porte-parole du gouverneur provincial. 
«La nuit dernière, un grand nombre de talibans ont attaqué plusieurs villages. Les combats continuent. Il y a des victimes des deux côtés», a déclaré M. Amani à l'AFP. 
Un kamikaze au volant d'un 4X4 militaire s'est par ailleurs fait exploser  dans la province de Ghazni (Sud-Est) dans la nuit de lundi à mardi devant un bâtiment d'un gouvernement de district, que d'autres hommes armés ont ensuite attaqué. Cinq policiers ont été tués et 26 personnes blessées, dont le gouverneur du district, a déclaré le porte-parole du gouverneur de Ghazni, Arif Noori. 
L'attaque est à imputer aux talibans, a-t-il poursuivi. Ces derniers ne l'ont toutefois pas revendiquée. 
Le président Ashraf Ghani a annoncé jeudi un cessez-le-feu d'environ une  semaine avec les talibans, qui a démarré mardi.  
«Le cessez-le-feu a pris effet ce matin», a déclaré le porte-parole du ministère de l'Intérieur Najib Danish. «Nous avons ordonné à nos forces de défendre de toutes leurs forces si elles sont attaquées par un ennemi qui n'a de respect pour rien», a-t-il poursuivi. 
Les talibans ont, de leur côté, décrété une cessation des combats de trois jours pour la fin du Ramadhan, prévue vendredi. Ce cessez-le-feu est une première depuis qu'une coalition internationale menée par les Etats-Unis les a chassés du pouvoir en octobre 2001, après les attentats du 11 septembre.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-10-2018

ÉVÉNEMENTS DU 5 OCTOBRE 1988
Hanoune répond à Ouyahia

La réponse de Louisa Hanoune à Ahmed Ouyahia ne s’est pas fait attendre. Au premier ministre qui affirmait que les événements du 5 Octobre 1988 avaient mené le pays à l’anarchie, la secrétaire générale du parti des travailleurs répond que c’est faux. Elle appelle

2

Actualités 11:00 | 13-10-2018

AFFAIRE BOUHADJA
Ce qui irrite Abdelaziz Bouteflika

Le président de l'Assemblée populaire nationale irrite au plus haut point le patron d'El Mouradia. Selon une source sûre, l'entourage de Abdelaziz Bouteflika est d'autant plus remonté contre Saïd Bouhadja que, «nous détenons des éléments sûrs que nous