Voir Tous
Rubrique
Monde

Atteint de coronavirus Johnson «reste aux commandes» du gouvernement britannique

Publié par Agence
le 07.04.2020 , 06h00
256 lectures

Le Premier ministre britannique Boris Johnson,  contaminé au nouveau coronavirus, «reste aux commandes» du gouvernement bien qu'il soit à l'hôpital pour des «tests», a déclaré lundi un ministre.
«Aujourd'hui, il est à l'hôpital pour subir des tests, mais il continuera d'être tenu informé de ce qui se passe et d'être aux commandes du gouvernement», a déclaré à la BBC Robert Jenrick, ministre chargé du Logement et des Communautés.
Après avoir été diagnostiqué il y a dix jours, M. Johnson, 55 ans, dirigeant le plus éminent à avoir été contaminé par le virus, a été hospitalisé dimanche soir pour subir de nouveaux examens, ont annoncé ses services, précisant qu'il s'agissait d'une «mesure de précaution».
«Le Premier ministre a eu des symptômes persistants depuis dix jours», a expliqué Robert Jenrick. «Il a passé la nuit à l'hôpital (...) nous espérons qu'en conséquence de ses tests il pourra revenir à Downing Street dès quepossible», a ajouté le ministre.
Le ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, devrait toutefois le remplacer pour présider la réunion quotidienne consacrée au Covid-19.
Selon le quotidien The Times, Boris Johnson a été conduit à l'hôpital St-Thomas à Londres, proche de Westminster, et placé sous oxygène. 
Pour Robert Jenrick, la situation doit être «très frustrante» pour Boris Johnson qui continuait à diriger la riposte du gouvernement depuis son appartement de Downing Street. Le Covid-19 a déjà tué près de 5 000 personnes au Royaume-Uni. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Femme Magazine 06:00 | 02-06-2020

Bien-être
3 Remèdes naturels efficaces contre la transpiration

L’été arrive et on a tendance à transpirer davantage. Cependant, la transpiration excessive peut être très désagréable et même gênante. Voici comment lutter contre la transpiration de manière naturelle.

2

Actualités 11:00 | 04-06-2020

Les avocats réclament la présence de Bedoui et Saïd Bouteflika au procès de Hamel
L’ombre des grands absents

L’ombre des absents plane lourdement dans la seconde partie du jugement de Hamel et de ses trois fils. En dépit de l’insistance du collectif de défense des prévenus, Saïd Bouteflika et Nourredine Bedoui n’ont pas comparu durant les deux