Voir Tous
Rubrique
Monde

Le charme secret de la décadence

Publié par Brahim Taouchichet
le 18.09.2021 , 11h00
316 lectures

La force d’une nation renvoie à ses performances dans le domaine économique. Mais pas seulement, son rayonnement s’exprime aussi dans les différents secteurs de la vie du pays. Dans le sport, les médailles ou trophées sont le plus souvent l’aboutissement d’une prise en charge multiple et surtout médicale aidée en cela par les technologies très sophistiquées. Il n’y a plus de champion spontané dès lors que la compétition atteint des niveaux élevés. Dans les joutes olympiques, au lever des couleurs nationales, combien est grande notre admiration devant le podium «squatté» dans chaque discipline par les Américains, les Russes et les Européens, talonnés par les Chinois. Or, argent, bronze tout est bon à prendre. Et c’est pris par les mêmes, sans arrogance, dans un fair-play total. C’est le meilleur qui gagne. 
Le développement de l’industrie militaire, portée à un niveau supérieur, est un autre indice de la puissance d’un pays,  l’assurance de marchés garantis en cas de conflits. L’exemple du fusil d’assaut, Kalachnikov-AK47, avec ses centaines de millions d’exemplaires vendus dans le monde est la preuve d’immenses enjeux financiers. Il est facile d’imaginer la féroce concurrence que se livrent les marchands d’armes. Là aussi, la prééminence dont se prévalent les pays de l’alliance atlantique est de plus en plus battue en brèche par deux géants de l’industrie de l’armement, la Russie comme de tradition et un nouveau venu, la Chine populaire. Leur dynamisme, sur ce plan, se traduit par autant de manque à gagner pour les autres. Quand la Chine s’éveillera… le monde tremblera-1973 titrait son livre, le Français Alain Peyrefitte, diplomate au long cours. La Chine s’est réveillée et ce n’est pas vu d’un bon œil par la première puissance mondiale. Accusé de dumping dans le domaine du commerce par les pays occidentaux qui multiplient les barrières douanières et autres entraves contredisant les lois de l’économie de marché, le nouveau venu leur donne des insomnies. 
La bataille dans la conquête de l’espace n’est pas en reste quand on sait les ambitions chinoises. Aujourd’hui, les héritiers de l’Empire du Milieu exportent partout dans le monde. Ils occupent la place, dans le style, «on est là nous aussi !». Évidemment, la tâche est rendue plus compliquée devant la difficulté d’endiguer le « péril » chinois dont le cinéma rivalise désormais avec le tout Hollywood. Et déjà les théoriciens de la fin des idéologies laissent entrevoir les prémisses de la décadence de l’Occident. On a vu comment la démocratie américaine a été ridiculisée dans l’attaque du Capitole. Il y a un mois, l’Amérique se retirait sans gloire d’un pays qu’elle a occupé militairement durant 20 ans. Elle ne peut cacher ses échecs en Irak, en Syrie. Parce qu’elle n’a plus la force d’antant (Hier encore j’avais 20 ans…). Que dire des villages fantômes aux États-Unis, très profil Oncle Sam ? Certes, l’Amérique conservatrice n’affiche pas publiquement les attributs de ces nouvelles libertés débridées. Ultime balise ?  
Engoncée dans des mœurs décriées par la population, l’Europe judéo-chrétienne affiche ses couples par des «monsieur et son mari», «madame et sa femme». Tout regard réprobateur est traité d’homophobie, faisant force de loi ! Je reprends une expression bien de chez nous : «Avancez en arrière !».
Brahim Taouchichet

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 02-12-2021

C’ÉTAIT EN 1963, À JÉRUSALEM
Quand les juifs d’Algérie étaient jugés par Israël

Une histoire peu connue du public a lourdement entaché l’histoire de la communauté juive d’Algérie confrontée à un procès peu ordinaire pour ne pas avoir rejoint en masse Israël après l’indépendance de l’Algérie. C’était en 1963, à Jérusalem…

2

Soit dit en passant 11:00 | 02-12-2021

Même si rien n’est officiel, personne ne conteste la rumeur !

C’est hallucinant, comme l’administration peine à maîtriser la gestion par la rumeur. Comme si plus personne n’avait le sens de l’État ! C’est la débandade là où le statut

3
4

Périscoop 11:00 | 05-12-2021

Pas un mot de français

5

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 02-12-2021

Que cache l'unanimisme contre Zemmour ?