Rubrique
Monde

Frontières russo-ukrainiennes Retrait de troupes d'un secteur clé de la ligne de front

Publié par Agence
le 10.11.2019 , 11h00
67 lectures

L'Ukraine et les séparatistes pro-russes ont commencé le retrait de leurs troupes d'un secteur clé de la ligne de front dans l'est du pays, possible prélude à un sommet de paix très attendu, a annoncé, hier samedi, l'armée ukrainienne, citée par des médias.
«Le retrait des troupes et de l'armement a commencé» entre les villages de Petrivské et Bogdanivka, a déclaré aux journalistes présents sur place un haut responsable de l'armée ukrainienne, Bogdan Bondar. L'agence de presse des séparatistes, DAN, a indiqué sur son site internet que «les autorités de la République populaire de Donetsk (DNR) saluent le début du retrait des armes et des soldats» de ce secteur. Très codifié, le début de ce retrait de troupes a commencé peu après 12h (10h GMT), avec l'envoi par les séparatistes et les Ukrainiens de fusées lumineuses, une blanche de chaque côté, signifiant que les deux camps étaient prêts, puis une verte signifiant qu'ils commençaient à se retirer. 

Sous le regard des observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui supervisent l'opération, les soldats des deux camps ont commencé ensuite à se retirer en ordre de marche. Ils doivent reculer leur position d'un kilomètre de part et d'autre de la ligne de front. Le désengagement, qui pourrait s'étaler sur plusieurs jours, était d'abord prévu lundi puis vendredi dernier, mais avait été reporté en raison de tirs échangés dans la zone. Deux autres reculs des troupes de la ligne de front ont eu lieu en juin et fin octobre. 
Le retrait d’hier constitue «la dernière pré-condition pour l'organisation du sommet quadripartite» entre les dirigeants ukrainien et russe avec la médiation de leurs confrères français et allemand, a assuré cette semaine le chef de la diplomatie ukrainienne, Vadym Prystaïko.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 07-12-2019

Bensalah prépare son retour

L’audience accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à son remplaçant au Sénat, Salah Goudjil, a été l’occasion, affirme-t-on de bonne source, de faire le point de situation au niveau de

2

Actualités 11:00 | 08-12-2019

Emin auto :
«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses