Rubrique
Périscoop

Dilemme chez les médecins légistes

Publié par Periscoop
le 08.12.2018 , 11h00
1263 lectures

Les médecins légistes qui reçoivent régulièrement des femmes battues se plaignent de ne pouvoir établir des constats sur l’état psychologique des victimes de violences. Ils sont, en effet, tenus de ne prendre  en compte que des séquelles purement physiques des actes de violences au détriment du préjudice moral qui est souvent plus grand.
 Ces professionnels de la santé espèrent voir les textes de loi évoluer afin que les victimes puissent, enfin, disposer d'arguments plus convaincants face à des juridictions qui occultent actuellement totalement les atteintes à l'intégrité psychique des personnes violentées.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 16-12-2018

L’élection présidentielle n’aura pas lieu
Prochaine révision de la Constitution

L’élection présidentielle qui devait se tenir en avril 2019 n’aura tout simplement pas lieu. Une situation politique inédite que le pouvoir a bien préparée depuis quelques semaines en vue de permettre à Abdelaziz Bouteflika de contourner l’épreuve électorale et

2

Périscoop 11:00 | 17-12-2018

Fin de mission pour le général-major

Il y a déjà quelques jours, il a été décidé de mettre à la retraite le général-major Guerioui Djamel. Il était chargé de mission auprès du vice-ministre de la Défense et chef d’état-

3
4

Périscoop 11:00 | 16-12-2018

Pratique bizarre

5

Périscoop 11:00 | 17-12-2018

Que se passe-t-il ?