Rubrique
Périscoop

Malades en ballottage

Publié par Periscoop
le 06.12.2018 , 11h00
790 lectures

Les malades de la wilaya de Biskra vivent le calvaire en raison de l’absence de médecins spécialistes au sein de la principale structure hospitalière du chef-lieu de wilaya. C’est le cas, essentiellement, des malades souffrant de pathologies neurologiques et orthopédiques. Ces malades sont de fait transférés vers le CHU de Batna dont les responsables de service refusent systématiquement de les prendre en charge, quand bien même le niveau de gravité serait plus qu’alarmant. Des instructions seraient même données aux agents de l’entrée principale pour refouler, sans la moindre explication, les ambulances venant de la capitale des Zibans. Le malade est alors réorienté vers Constantine dont le CHU semble adopter la même attitude de rejet sans tenir compte de l’état du malade. Celui-ci revient à son point de départ avant d’être à nouveau transféré vers… Ouargla, 400 km plus au sud. Une situation qui se passe de tout commentaire. 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 08-12-2018

Le niet de Ammar Saâdani

L’ancien SG du FLN, Ammar Saâdani, ne compte pas répondre à l’invitation que lui a adressée le nouveau coordinateur de l’instance dirigeante du parti, Moad Bouchareb, c’est ce qu’affirment des proches de Saâdani, même si

2

Périscoop 11:00 | 09-12-2018

Une garde rapprochée pour Belkhadem

Depuis une semaine, Abdelaziz Belkhadem bénéficie d’une garde rapprochée et d’un véhicule de service. Il faut dire que jusqu’ici, ces moyens lui avaient été retirés au lendemain de son éviction du poste de secrétaire