Rubrique
Périscoop

Oued El Harrach attendra

Publié par Periscoop
le 11.09.2019 , 11h00
3183 lectures

Considéré comme projet d’envergure nationale, la  réhabilitation de Oued El Harrach, lancé il y a 5 ans en grande pompe, est très loin de voir le bout du tunnel.
Et pour cause: l’entreprise coréenne chargée de la concrétisation du projet avait choisi de confier le dragage et le désenvasement du lit de Oued El Harrach à une sombre Eurl, qui ne serait, en fait, qu’un simple bureau d’affaires et qui aurait, dit-on, décroché cet important marché grâce à certaines «injonctions téléphoniques d’en haut», affirment certaines mauvaises langues.
Résultat: notre Eurl sous-traitante a dû faire appel à d’autres entreprises sous-traitantes qui éprouveraient les plus grandes difficultés à avancer, du fait de la parfaite méconnaissance du sujet par leur commanditaire.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-12-2019

Après leur condamnation par la justice
Ces biens qui doivent être confisqués à Sellal et Ouyahia

Le procès consacré à l’automobile a permis de lever le voile sur un aspect qui a longtemps alimenté fantasmes et rumeurs populaires : les biens personnels de certains ministres qui ont gouverné des années durant. Au cours

2

Actualités 11:00 | 08-12-2019

Emin auto :
«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses