Rubrique
Pousse avec eux

Allah akbar, mais en Gilet jaune !

Publié par Hakim Laâlam
le 19.02.2019 , 11h00
2763 lectures

Enfant adultérin d’un destin chargé et d’une balle perdue, de chambre en chambre, au bout d’une vie de chien, il finit «en-douille».

Poésie en armes !

Comment se débarrasser de ce mouvement des Gilets jaunes ? Cette colère en vagues dont la récurrence hebdomadaire met en danger cette bonne vieille France de la 5e République ? Les penseurs en caves, les stratèges des catacombes parisiennes ont tenté de sérier, d’enfermer les Gilets jaunes et leurs leaders dans le double et si pratique étau de l’«extrême droite» et de l’«extrême gauche», cherchant à leur coller quelque ADN manipulateur en provenance de ces deux courants. Ça n’a pas collé, pas franchement marché. Ça a même fait pschitt, pour reprendre la formule culte de Chirac, cet autre grand manipulateur devant l’éternelle Corona ! Mais les catacombes ne renoncent jamais. L’obscurité aide à l’acharnement. Et donc, là, depuis quelques jours, d’abord à doses homéopathiques, puis, maintenant, à grosses louches, la «question juive», le thème de l’antisémitisme, la «haine en merchandising» sont convoqués pour mettre à mal ce mouvement de contestation sociale. Jusqu’à l’arrivée de Alain Finkielkraut sur le plateau de BFM-TV, dimanche soir pour porter l’estocade : «Les salafistes sont dans les rangs des Gilets jaunes ! » Rien que ça, mon p’tit Alain ! Rien que ça ! Mais sûrement plus, dans les prochains jours. car comme écrit plus haut, l’humidité des catacombes est stimulatrice de la belle ouvrage. Ils bossent, ils bossent les concepteurs d’éléments de langage à charge ! Demain, ou plus exactement samedi prochain, l’EI, l’Etat Islamique ou ce qu’il en reste, revendiquera la casse et les actes de vandalisme sur les Champs-Elysées. Le service de presse de Daesh «tellement tellement tellement» performant diffusera des vidéos de trottinettes brûlées devant les grilles des magasins Le Printemps. Et comme par miracle, sur ces «scènes de crimes horribles», on retrouvera des piles entières et intactes de pièces d’identité des barbus kamikazes. Lamentable, tout simplement ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 21-03-2019

SITUATION POLITIQUE
L’après-Bouteflika a déjà commencé

L’Algérie assiste aujourd’hui à une succession d’évènements politiques donnant l’impression que le pays s’est déjà projeté dans l’après-Bouteflika. Le sort de l’Algérie se jouerait-il actuellement à l’étranger ? Loin de l’effervescence des rues algériennes, des manœuvres de dernière minute d’un pouvoir acculé et désirant s’assurer une sortie honorable, deux diplomates bien

2

Périscoop 11:00 | 21-03-2019

La chute du dinar

Depuis exactement un mois, le dinar algérien a perdu 10% de sa valeur face à l’euro. En effet, l’euro s’échange actuellement au marché noir à 220 DA. Selon les cambistes, cette inflation est due à la ruée vers la devise