Rubrique
Pousse avec eux

Faut toujours se méfier du samedi qui succède à un vendredi 13 !

Publié par Hakim Laâlam
le 14.12.2019 , 11h00
3981 lectures

T’as soif ? Suce ton …

…doigt bleu ! 

Attendez ! Comme vous y allez, tout de même ! Faut pas peindre ainsi tout en noir. Arrêtez de ne voir que le mauvais côté des choses. Il y a aussi et surtout les bons côtés. Un nouveau Président élu par 39% des voix, plus de 60% «restants» étant, «forcément», des gens aux mœurs bizarres refusant de manière perverse et déviante de participer à ce scrutin. Il y a aussi ce rajeunissement notable de la moyenne d’âge du Raïs. Boutef’ a 82 ans. Tebboune lui n’est âgé que de 74 ans ! Si ce n’est pas du rajeunissement, du jeunisme furieux, j’en mange mon calendrier, bougies d’anniversaire comprises. Le nouveau Président a été ministre et Premier ministre de Bouteflika. C’est bien là la preuve qu’une page se tourne, non ? Oui, bon, on ne va tout de même pas chicaner sur la manière et la vitesse à laquelle les pages se tournent chez nous. On tourne la page comme on peut, à 74 ans bien tassés. Et puis, si des pages se tournent, ça veut dire qu’il y a des livres ouverts dans cette principauté et que tout n’est pas perdu en matière de lecture et de littérature. Autre aspect super-encourageant, le nouveau Président, contrairement au précédent, n’a aucun compte à régler. Rieeeeeen ! Pas de ressentiment, pas de rancune, aucune rancœur, zen ! Il n’en veut à personne, et est prêt à le jurer au bord de la tombe de Redha Malek ! Quoi, le nouveau Président n’a pas pu se rendre dans plusieurs régions du pays, notamment en Kabylie durant la campagne ? Vous vouliez peut-être qu’il y aille malgré tout et qu’il y déclare comme l’«Autre» l’avait fait «je vous pensais grand peuple, je vous découvre nains !» Ben non ! Quand même ! Faut vraiment positiver ! L’heure est à la positive attitude. On a enfin un Président élu par moins de 8 millions de votants sur un corps électoral de 24 millions, d’une population totale de 44 millions ! C’est pas beau tout ça ? Si beau que ça m’épuise de bonheur. Tellement ça m’épuise que je prends à partir d’aujourd’hui quelques jours de repos, et espère vous retrouver aux premières lueurs de janvier, «inchallah-toujours» comme le dit cet autre grand vainqueur de la présidentielle, Abdelkader Bengrina. En attendant, bonne année les zouaves et fumez du thé pour rester éveillés à ce cauchemar qui continue. 
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 26-01-2020

Son nom est cité dans plusieurs dossiers
Les hommes d’affaires enfoncent Saïd Bouteflika

Le nom de Saïd Bouteflika est revenu de manière récurrente lors de plusieurs auditions auxquelles ont été soumis les hommes d’affaires incarcérés dans le cadre de la lutte anti-corruption. Des sources concordantes indiquent

2

Actualités 11:00 | 27-01-2020

ELLES CONCERNENT 5 PAYS DE LA MÉDITERRANÉE
Enquêtes sur les biens immobiliers des hommes d’affaires

Les enquêtes judiciaires en cours sur les avoirs acquis par les hommes d’affaires durant la période Bouteflika ne se limitent pas au territoire national, a-t-on appris de sources proches des dossiers des concernés. Les juges en charge de ces affaires ont dépêché plusieurs commissions rogatoires dans cinq pays du pourtour méditerranéen. Les pays en question sont :