Rubrique
Pousse avec eux

Grincements !

Publié par Hakim Laâlam
le 11.07.2019 , 11h00
2444 lectures

Traumatisme ! Maintenant, même mon climatiseur, j’évite de l’allumer de peur que n’en sortent les voix de…

… Guendouz et Bencheikh ! 

Entendez-vous cet horrible grincement ? Mais si ! Y a même pas besoin de tendre l’oreille, tellement il emplit l’air, partout. Comme le bruit de l’essieu rouillé d’un vieux manège à chevaux oublié dans un jardin sans herbe. Zzzzzz ! Rrrrrr ! Ça vous perfore les tympans tellement c’est pénétrant et entêtant. En mode continu. Zzzzzz. Rrrrrr ! Allez ! Tourne ! Tourne manège ! On fait descendre Bouchareb. Et le Roi des Forains va désigner, le soir au coin d’un feu de non-joie, son successeur. Djemaï, je crois. Ou un autre nom qui sonne pareil. De toutes les manières, à cause du grincement horrible, plus personne ne va à ce genre de fêtes foraines. Et puis, vous avez remarqué ? Même les noms sonnent presque pareil. Bouchouareb. Bouchareb. Chareb. Et demain, peut-être, Bla-Chareb ni bouche ni voix ! Juste ces grincements agaçants. Quelqu’un peut-il mettre de l’huile dans le mécanisme ? Ah ! Y a plus burette ? L’usine à burettes a été fermée, et son patron embarqué ? Et je suppose que si je demande des boules Quies, vous allez me dire que l’usine à boules Quies aussi a été liquidée et son boss mis en taule ? Non ? Même pas ? Les boules Quies n’ont jamais été fabriquées ici ? C’est dommage ! Ça aurait été un créneau juteux par ces temps de crise économique et de grincements horribles qui n’arrêtent pas. Qui a accès à l’interrupteur qui actionne et fait tourner le manège ? Pourquoi ? M’enfin ! Pour interrompre le processus de grincement, pardi ! Comment ça, on ne peut plus interrompre quoi que ce soit ? Mais on l’a déjà fait par le passé, non ? On l’a fait, mais on ne peut plus le faire aujourd’hui ? Bon ! Ben… va alors pour le grincement ! Zzzzzz ! Rrrrrr ! Le mal de crâne né de ce vacarme ? Oh ! On s’y fait, aussi ! L’usine à Paracétamol de Saidal n’a pas fermé. Du moins, pas encore. Et puis, si ça devient vraiment intenable, le dernier recours, le truc infaillible contre les grincements et les maux de tête : fumer du thé pour rester éveillé à ce cauchemar qui continue.
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-10-2019

Aéroport d’Alger, sécurité routière, marchés de gré à gré
Les décisions d’urgence de Bedoui

Un contrat à résilier, deux projets de décrets exécutifs à examiner et à débattre, et six projets de marchés de gré à gré simple à valider. Ce sont autant de dossiers traités mercredi dernier, lors de la réunion du gouvernement, tenue

2

Périscoop 11:00 | 13-10-2019

Détenus «pudiques»

Certains «hôtes de marque» de la prison d’El-Harrach auraient demandé à leurs parents de ne plus venir les voir, rapportent des avocats. Ces anciens hauts dignitaires