Rubrique
Pousse avec eux

Harkis hier ! Harkis aujourd’hui ! Harkis toujours !

Publié par Hakim Laâlam
le 23.09.2018 , 11h00
5122 lectures
Les Français se demandent s’il faut blacklister
Eric Zemmour. Lister, peut-être.
Mais…

… Black, je doute qu’il apprécie !

Quelques petits rappels, même si, au fond, il s’agit d’une affaire franco-française. A la libération, les groupes de résistants, plusieurs groupes de résistants, les FFI, plusieurs groupes de FFI, ainsi que des foules chauffées à blanc par la victoire alliée sur les troupes d’occupation allemandes ont RÉGLÉ LEUR COMPTE à des… Français accusés ou juste soupçonnés d’avoir collaboré avec le 3e Reich. Je n’ai pas inventé ces femmes et ces hommes fusillés sans autre forme de procès. La tonte des femmes sur les plus prestigieuses places parisiennes et des autres grandes villes de France et de Navarre. Ces collabos ou supposés tels, qui, une fois débarrassés de leur tignasse étaient exposés aux yeux des badauds hilares, avec, pour les femmes, une plaque accrochée à la poitrine sur laquelle était inscrit «J’ai couché avec un boche !». D’accord ou pas avec de telles pratiques ? Je rappelle qu’il s’agit d’une affaire franco-française. Je ne m’en mêle pas ! Les Français, des Français ont réagi d’une «certaine manière» face à leurs harkis. Même avec le recul du temps, je m’interdis de juger cette option de la tonte, des exécutions groupées aux abords de la forêt des Landes ou les humiliations publiques de femmes obligées à la station debout, des journées entières, leurs bébés «illégitimes » sur les bras. Je me permets juste de rappeler ces faits à quelques heures de la célébration en France et par Macron qui va les décorer de la Légion d’honneur de la Journée nationale des Harkis. Juste pour préciser courtoisement que personne n’a le droit de venir en Principauté de Dézédie nous dicter notre rapport et notre comportement envers «nos collabos». Nous les avons traités comme nous l’avons fait. C’est assumé. Mille fois assumé ! Je ne vois pas pourquoi il y aurait, d’un côté, les méchants traîtres français fornicateurs avec les Allemands et de l’autre, les gentils harkis qui n’ont fait qu’aider les troupes coloniales à mieux mater du Fell dans le Djebel ! Wach cousins gaulois ? Y aurait-il un premier et un second collège dans la traîtrise ? Abadan, bien sûr ! Harkis hier. Harkis aujourd’hui ! Harkis toujours ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-10-2018

ÉVÉNEMENTS DU 5 OCTOBRE 1988
Hanoune répond à Ouyahia

La réponse de Louisa Hanoune à Ahmed Ouyahia ne s’est pas fait attendre. Au premier ministre qui affirmait que les événements du 5 Octobre 1988 avaient mené le pays à l’anarchie, la secrétaire générale du parti des travailleurs répond que c’est faux. Elle appelle

2

Actualités 11:00 | 13-10-2018

AFFAIRE BOUHADJA
Ce qui irrite Abdelaziz Bouteflika

Le président de l'Assemblée populaire nationale irrite au plus haut point le patron d'El Mouradia. Selon une source sûre, l'entourage de Abdelaziz Bouteflika est d'autant plus remonté contre Saïd Bouhadja que, «nous détenons des éléments sûrs que nous

3

Périscoop 11:00 | 11-10-2018

La demande de Riyad

4

Soit dit en passant 11:00 | 11-10-2018

Macron en empêcheur de tourner en rond !

5

Périscoop 11:00 | 13-10-2018

L’affaire Achour revient