Rubrique
Pousse avec eux

Inaâl bou la neige !

Publié par Hakim Laâlam
le 12.11.2019 , 11h00
2935 lectures

Présidentielle ! Abdallah Djaballah joue la montre. A mon avis, et d’ici qu’il ait enfin un « avenir » politique, le gars devrait plutôt jouer le…

… boulier

S’il n’y avait que le retour de la planche à billets ! Pensez-vous ! Y a encore plus pernicieux ! Le retour de la neige. En Kabylie, qui plus est ! Comme par hasard ! Non, moi j’vous le dis, nous sommes assaillis de partout, par des armées de mains de l’étranger forcément malintentionnées. Aya ! Dites-moi bark ! Pourquoi la neige, et pourquoi maintenant ? Comment ça, c’est l’hiver ? Comment ça, il tombe de la neige partout dans le monde ? Faux ! J’ai consulté la météo ce matin, et il ne neige pas en Guadeloupe. Ah ! Vous voyez bien ? S’il avait juste plu, je ne dis ! A la rigueur, un peu de grêle, passe encore. Mais la neige ? « Fiha inna ! » Ne me dites pas qu’il n’y a pas anguille sous roche et flocons tapis dans les nuages, guettant le moindre relâchement dans nos rangs révolutionnairement serrés autour du « kenqi ». Moi, c’est décidé, j’adopte une attitude encore plus vicieuse que celle de la neige. Oui ! Pour contrer un ennemi, il faut faire montre d’une capacité supérieure à contourner, pour mieux abattre. Savoir faire semblant d’ignorer, pour attaquer ensuite, de manière fulgurante. Ah ! La garce blanche de neige s’attend à me voir réagir, avoir peur en allumant le chauffage ? Eh bien non ! Je fais celui qui n’a rien vu, n’a rien senti. Je garde le chauffage éteint, froid comme mon indifférence dévastatrice. Quoi, les enfants vont mourir de froid ? Quoi, la maison est déjà glaciale ? Mieux vaut crever de froid que de tomber dans le piège de cet épisode neigeux louche et pervers. Oui, M’sieur ! Mes enfants tiendront ! Ils ont été éduqués à la dure. Ils savent que leurs poumons et leur vie ne passent pas avant le pays. J’suis sûr que comme ça, avec cette attitude patriote face à un complot hautement ourdi, stratosphériquement ourdi, je finirai par la vaincre, cette poudreuse. Et à la face du monde éclatera enfin la vérité crue : quand on paranoïse autant, même autour des jolis flocons immaculés, il est grand temps de fumer autre chose que du thé pour rester éveillé à ce cauchemar qui continue.
H. L.

P. S. : rendez-vous confirmé samedi 16 novembre à Tizi-Ouzou, librairie Multilivres, avenue Abane-Ramdane. J’y serai à partir de 13 heures pour y dédicacer mon recueil de nouvelles « L’homme-carrefour et autres histoires d’un pays impossible », édité par Frantz Fanon. A vous y voir ! 
Le Fumeur de Thé

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 07-12-2019

Bensalah prépare son retour

L’audience accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à son remplaçant au Sénat, Salah Goudjil, a été l’occasion, affirme-t-on de bonne source, de faire le point de situation au niveau de

2

Actualités 11:00 | 08-12-2019

Emin auto :
«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses