Rubrique
Pousse avec eux

Je suis présidentielle 2019 !

Publié par Hakim Laâlam
le 16.12.2018 , 11h00
2462 lectures

Conflit avec le ministre des Affaires religieuses. Les imams haussent le ton. Justement ! C’est bien ça que je leur reproche. C’est de…

… ne pas la mettre assez en sourdine ! 

Ils sont marrants les «camarades-frères» islamistes ! Dans les années 90, ils gueulaient par tous leurs poils contre «l’arrêt du processus électoral», et là, en 2018, à quelques semaines de la présidentielle, ils appellent à son… report. Ils plaident à toutes vapeurs de musc pour… l’arrêt du processus électoral ! Ils demandent – suprême horreur – une phase de transition. Tu t’imagines ya aâdjaba ? Les «frères-camarades» de 2018 dans notre peau à nous d’éradicateurs des années 90 ! Où va-t-on si tout se mélange, si, aux vestiaires, tout le monde met la tenue de tout le monde, sans même plus tenir compte du casting ? Ou de la feuille de route ! Où va-t-on ? J’espère que nous allons droit vers la tenue de cette f… présidentielle en temps et délais
légaux ! J’en appelle au respect du calendrier électoral tel que tracé par la Constitution.
D’autant plus que les candidats sont là ! Non, ne me dites pas qu’il s’agit pour la plupart de lièvres, si l’on excepte Abdekka. Arrêtons de faire du mal à ces pôv’ bestioles aux grandes oreilles. La «lièvrophobie» a assez duré ! Donnons leur chance à tous les rongeurs, que diable ! Et puis, par-dessus tout, le candidat Abdekka, pour peu qu’il le déclare, pour peu qu’il se déclare lui-même candidat, est en possession de toutes ses facultés de travail et de poursuite de sa mission. Qui peut dire le contraire aujourd’hui ? Hein, qui ? Que celui qui ose le dire sorte maintenant,  parle maintenant, ou se taise à jamais. Ou sera «tu» ! Alors, ne touchez pas à mes élections ! JE SUIS PRÉSIDENTIELLE 2019 ! Halte au coup d’Etat institutionnel et au viol de la Constitution sous la conduite des ennemis de la stabilité de la Principauté. Les partis islamistes light ! Mon médecin me l’a toujours dit, il faut se méfier des produits light ! D’ailleurs, en avril 2019, c’est décidé, je voterai pour mon médecin ! En attendant, je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 18-04-2019

Où est passé Zoukh?

Le wali d’Alger Abdelkader Zoukh fait, depuis quelque temps, profil bas. Lui qui mobilisait les médias lourds, publics et privés, pour des sorties quasiment hebdomadaires semble préférer, cette fois-ci, le travail

2

Périscoop 11:00 | 18-04-2019

L’empressement de Bernaoui

S’il a, personnellement, préféré décliner l’offre d’être logé à l’hôtel Sheraton comme le reste des membres du gouvernement Bedoui, le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports s’est montré un peu