Pousse avec eux / Pousse avec eux

Les alliances schizophrènes !

Ni Dawla islamya ! Ni Dawla…

… islamya !

Comment peut-on apporter son soutien à l’universitaire et chercheur Saïd Djabelkhir tout en passant alliance avec les mentors de ceux qui le traînent aujourd’hui devant les juges ? Y a comme qui dirait un vice de forme. Voire une sorte de dérive schizophrène que même les psychiatres les plus chevronnés ne sauraient expliquer. Et Dieu sait que des psys chevronnés, il en existe dans notre pays, mais les plus lumineux d’entre eux semblent à leur tour estomaqués et surtout écœurés par ces choix contre nature. En fait, dit et écrit de manière triviale, c’est comme si tu militais pour l’arrêt de la chasse à l’outarde dans le Sud dézédien tout en louant des 4X4 aux chasseurs venus du désert d’Arabie ! Une martingale diabolique où, à tous les coups, c’est le chasseur qui gagne, jamais l’outarde, encore moins le loueur de véhicules tout-terrain ! Mais, visiblement, l’heure est aux alliances schizophrènes. Elle est aussi à une consanguinité quasi monstrueuse qui produit des effets effrayants. Comme ce pacte faustien avec les commanditaires des assassinats de militants démocrates, de camarades de parti. Ou encore comme cet émir du GIA, de son état pas si ancien que cela, qui trône au siège d’un parti historique en invité « surprise » à une conférence incubatrice d’idées neuves pour l’Algérie de demain. Ou encore cet ancien du FIS qui préside calamiteusement aux restes et décombres du legs fabuleux de feu Hachemi Chérif ! Mon Dieu le bazar ! Qui peut me prêter une  boussole ? Ou  m’aider à enfiler une camisole ? Parce que la boussole, il y a de quoi la perdre ces derniers jours ! À moins de fumer du thé pour rester éveillé à ce cauchemar qui continue.
H. L.