Rubrique
Pousse avec eux

Les Maîtres du Ring !

Publié par Hakim Laâlam
le 13.03.2018 , 11h00
2275 lectures

Une consultation pour les dates du bac ? Et pourquoi pas un avis d’appel d’offres pour les sujets ? Ou un marché de gré à gré pour les…

… résultats ?

C’est l’illustration quasi parfaite – oh ! Et puis zut ! Pourquoi ce «quasi» ? – c’est l’illustration parfaite du système. C’est-à-dire un machin qui fonctionne avec ses propres règles, et pas celles de l’institution censée gouverner avec des normes universelles de gouvernance. Le report aux calendes grecques et même aux calanques du Péloponnèse du Conseil de discipline du FLN ! Ça chlingue le freinage téléphoné. Le contrordre «SMSisé». Et Dieu sait que le SMS est un mode de fonctionnement courant au Front. Finalement, il n’aura pas fallu longtemps avant que le body-building politique ne cède le pas à la vraie boxe du sérail, voire au MMA, les combats en cage. C’est touchant de gonfler les biceps, de montrer les dents encore enduites de complément alimentaire et de grogner. Mais lorsque les Maîtres du ring, les vrais, décident de reporter le match arrangé, ou de carrément l’annuler, les lumières s’éteignent aussitôt dans la salle. Et on passe à autre chose. Pas de Conseil de discipline pour Tliba. Et peut-être pas aussi de Conseil de discipline pour Benzaïm. Ou alors, on traîne les pieds. Parce que les Maîtres du ring sont aussi les Maîtres du jeu de jambes. On joue la montre également. Parce qu’en plus d’être les Maîtres du ring, du jeu de jambes, les Maîtres maîtrisent aussi le temps. Ils diront quand la corde devra libérer la lame de la guillotine pour qu’elle s’abatte sur les têtes. Et comme les Maîtres sont aussi les bourreaux, des bourreaux imprévisibles, je ne parierais pas un kopeck sur l’identité de l’exécuté. Par contre, je fumerai encore et encore du thé à ce cauchemar qui continue.
H. L.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 12-12-2018

Le local de Chikhi «le Boucher» et la banque privée

Une banque privée occupe un grand local situé à côté du stade Benhaddad de Kouba. Ce local appartient à... Kamel Chikhi. Jusqu’ici, on ignore si ce bien a été répertorié par la justice pour

2

Actualités 11:00 | 15-12-2018

Pour redéfinir sa stratégie en Afrique
Trump veut un référendum au Sahara Occidental

Une voix forte, et pas des moindres, s'est élevée jeudi à Washington pour réclamer l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental. John Bolton, conseiller à la Sécurité du Président Trump, a modifié toute la donne en cours en livrant un aperçu de ce qui