Placeholder

Rubrique Pousse avec eux

Si ! Si ! Les loups peuvent se dévorer entre eux !

Réouverture des plages et des mosquées. Seulement aux détenteurs de…

… cartes !

Pourquoi je tends l’oreille ? Mais pour les écouter, pardi ! Écouter qui ? M’enfin ! Si vous arrêtiez une seconde de me bombarder de questions, vous aussi auriez entendu ce bruit. Ce bruit si particulier que font les loups lorsqu’ils sont obligés de pointer le bout de leur museau du bois dense et touffu. Ah ! Mais c’est que la faim irrépressible pousse les loups à sortir des couverts et à tenter toutes les audaces. Et là, depuis quelques heures, les loups du cyber-gang algérien installés en franchise dans plusieurs villes d’Europe grognent de concert. En meute coordonnée et synchrone ! Leurs éructations baveuses nous appellent nous, qui sommes ici, en principauté de Dézédie, ni loups ni brebis, mais juste bipèdes debout, à reprendre le… Hirak. Et les loups, ou plutôt les chefs de la meute ont fixé une date que leurs soldats-loups placardent déjà sur les lisières des villes et villages virtuels qu’ils traversent sans s’y arrêter, bien sûr : le 28 août ! Le vendredi 28 août. Rien que ça ! Oui, je retends l’oreille ! Pourquoi je retends l’oreille ? Décidément, vous aimez les questions. Pas de souci, moi aussi ! Je retends l’oreille, parce que j’entends clairement le gargouillis des estomacs des loups. Un vrai vacarme ! C’est que « El-Ghorba », c’est dur ! Il faut casser la graine. Il faut donner à manger aux louveteaux. Payer leurs écoles privées. Et faire tourner la machine de l’opposition off-shore ! Braves soldats-loups qui suent alors à hurler, à hurler et à hurler encore cette date du 28. Avec en fond, leurs mâles dominants qui crient à leurs oreilles « nous avons lamentablement échoué avec l’appel à affronter les flics, nous n’avons pas pu provoquer la guerre civile, un livre, le livre de comptes précis de Bensaâda nous a mis à nu, le 28 août, c’est notre dernière chance, sinon, nous finirons par nous entretuer en terre étrangère, à nous entredévorer ! ». Si ! Si ! J’vous jure que là, sur ce point précis, les chefs-loups ont raison. C’est une pure fable de dire que les loups ne se mangent pas entre eux ! Faux ! Pourquoi je retends une 3ème fois l’oreille ? Parce que j’entends déjà les hurlements 2.0 des loups qui, n’en pouvant plus d’échecs accumulés, commencent à se mordre les chevilles entre eux. Quelle douce symphonie ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.
H. L.

Placeholder

Multimédia

Plus

Les + populaires de la semaine

(*) Période 7 derniers jours

  1. BMS Des averses orageuses vendredi et samedi sur plusieurs wilayas du pays

  2. Intempéries Quatre personnes secourues à Tizi-Ouzou

  3. Son prix dépasse de près de 3 $ celui du Brent Le pétrole algérien reprend de la hauteur

  4. Tizi Ouzou Makouda : un événement caritatif sans précédent !

  5. Maroc 5 ans de prison pour un militant ayant dénoncé la normalisation avec l'entité sioniste

  6. CR Belouizdad Kedad, Mbolhi, Guedioura et Derfalou sanctionnés

Placeholder