Rubrique
Régions

SONELGAZ DE MOSTAGANEM 1,8 milliard de créances à recouvrer

Publié par Abder Bensadok
le 10.10.2019 , 11h00
63 lectures

La SDO est confrontée à de nombreux clients qui n’arrivent pas à honorer leurs engagements pour s’acquitter de leurs dettes en énergie.
Les créances impayées se chiffrent à la fin du mois de septembre à 1,8 milliard de DA et les chiffres augmentent d’année en année puisque à la même période du mois de septembre 2017, la dette se soldait à 1,47 milliard de DA. Les créances chez les abonnés ordinaires s’élèvent à 936 millions de dinars, ce qui représente 53% de la totalité des créances puisque la Fonction publique (administrations et entreprises économiques) ne semble pas être un bon payeur avec une dette estimée à 889 millions de DA, avec un taux de 48,7%.
Cette dette a tendance à s’accumuler depuis ces dernières années dans la wilaya. Cette situation a influé négativement sur le fonctionnement de cette société. Ainsi, après moult mises en demeure, la SDO de la wilaya de Mostaganem semble décidée à passer à la vitesse supérieure en ce qui concerne le recouvrement des créances de ses abonnés.
La trésorerie est passée au feu rouge, donc en situation lamentable en raison des dettes, la Direction de la Sonelgaz va opter en pareil cas à la coupure de l’électricité et du gaz pour les mauvais payeurs et aller même jusqu’aux poursuites judiciaires.
A. Bensadok

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 23-02-2020

L’Algérie de Kamel Daoud et la nouvelle Algérie

Kamel Daoud est la fierté d’Oran et pourquoi pas celle de l’Algérie ? En visionnant, en mode replay, L’Algérie de Kamal Daoud, documentaire diffusé sur France 5, je vois défiler les images d’une belle Algérie. D’autres

2

Actualités 11:00 | 24-02-2020

Exploitation du gaz de schiste
La mise au point de Tebboune

La question sensible de l’exploitation des hydrocarbures de schiste a de nouveau été soulevée, en fin de semaine dernière, d’abord sous forme d’une mise au point de la part du président de la République qui s’exprimait dans une interview accordée à la version