Régions / Régions

NAÂMA

10 quintaux de kif traité saisis en 2018

Le bilan, pour l’année 2018, des éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Naâma, lors d’une conférence de presse donnée par le Commandement du groupement de la GN, fait état d’une diminution des taux aux différents délits enregistrés par rapport à l’année 2017, et ce, grâce à la vigilance et aux efforts de ses différentes brigades qui veillent à la sécurité du citoyen et du territoire.
C’est ainsi que le bilan pour l'année 2018 fait état de l’arrestation de 51 individus impliqués dans 28 affaires de drogue avec une saisie globale d’un peu plus de dix quintaux (plus exactement 1010 kg et 698,72 g) et 92 comprimés psychotropes, ainsi que l’arrestation de 7 autres impliqués dans 5 affaires de contrebande avec une saisie de cigarettes de marque étrangère, alimentation générale, alcool, pétards...
D’autres arrestations pour vol de 180 têtes de cheptel et 2 affaires de vols de véhicules. Le bilan fait également état de 717 autres délits dont 57 affaires liées aux constructions illicites, 585 aux violations des pâtures mises en défens, 30 concernant les décharges sauvages, 27 liées à l’extraction frauduleuse de sable et 18 autres concernant les forages illicites. Concernant la sécurité routière, durant cette même année, l’on dénombre 38 accidents de la route, causant la mort de 20 personnes et 70 blessés, en diminution de 26.92% par rapport à 2017, où il a été recensé 82 accidents, faisant 25 morts et 114 blessés. Cette baisse est due aux multiples campagnes de sensibilisation dans la prévention routière.
Ces accidents sont généralement causés par le non-respect du code de la route ; 6 297 automobilistes ont été pénalisés et 4 198 verbalisés pour diverses infractions entraînant le retrait de 1874 permis de conduire et la mise en fourrière de 12 véhicules. Dans la foulée, le Commandement a également indiqué que dans les activités des brigades, il a été organisé 63 activités d’information et de sensibilisation sur la sécurité routière dans les milieux scolaires, 83 correspondances ont été adressées aux autorités locales concernant des points noirs relevés sur les routes, ainsi que 55 interventions sur les ondes de la radio locale concernant la sécurisation des usagers de la route, relève le bilan 2018 de la GN de la wilaya de Naâma.
B. Henine