Rubrique
Régions

Célébration de la victoire de l’équipe nationale 3 accidents et 18 blessés à Jijel

Publié par Bouhali Mohammed-Cherif
le 21.07.2019 , 11h00
148 lectures

18 personnes ont été légèrement blessées dans trois accidents de la route qui se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi dans les communes d’Emir-Abdelkader et Jijel lors de la célébration de la victoire de l’équipe nationale contre le Sénégal à la finale de la coupe, a-t-on appris d’une source hospitalière. 
La même source ajoute que le plus grave accident a eu lieu au niveau de l’échangeur de Tassoust, relevant de la commune d’Emir-Abdelkader où une camionnette Hirbuna de marque asiatique transportant 10 jeunes supporters a dérapé causant des blessures légères à ces jeunes .
Ces derniers ont été évacués à l’hôpital Saïd-Mejdoub de Taher. Leur vie est hors de danger. 
Par ailleurs, une collision entre trois véhicules a eu lieu dans le quartier de Kotama au chef-lieu de wilaya, causant les blessures sans gravité aux personnes se trouvant à bord de ces trois véhicules. 
On apprend aussi qu’une moto a percuté un jeune après la fin du match dans la ville de Jijel, engendrant des blessures légères. 
Pour rappel, la commune de Sidi-Abdelaziz était le théâtre d’un tragique accident de la route il y a une semaine au cours duquel cinq jeunes supporters dont deux frères ont trouvé la mort et 16 autres blessés qui sont toujours au niveau des hôpitaux Saïd-Mejdoub de Taher et Mohamed-Seddik-Benyahia de jijel, vu  leur état jugé grave.
Bouhali Mohammed Cherif

 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 03-12-2019

Débarquement diplomatique chez Mihoubi

Le candidat du RND à la présidentielle du 12 décembre prochain Azzedine Mihoubi consacrera la journée d’aujourd’hui, mardi, à une série d’audiences qu’il prévoit avec de nombreux ambassadeurs. Entre autres, les ambassadeurs

2

Actualités 11:00 | 05-12-2019

Sellal au juge :
«J’ai signé sans savoir ce que je signais»

Second arrivé à la barre, Abdelmalek Sellal a répondu à toutes les questions qui lui étaient posées d’une voix inaudible. Contrairement à Ouyahia, son audition a duré moins de temps. Elle a porté sur les avantages accordés aux hommes d’affaires dans l’automobile mais également le financement occulte de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika.