Rubrique
Régions

NAÂMA 344 hectares de terre inexploitées recupérés

Publié par B. Henine
le 11.10.2018 , 11h00
154 lectures

Dans le cadre de l’assainissement des terres agricoles, les services agricoles de la wilaya de Naâma ont indiqué que 344 hectares non exploités ont été récupérés des mains de 56 bénéficiaires. Désormais les périmètres servant d’assiettes à des projets agricoles ne seront attribués qu’aux vrais exploitants dans le domaine agricole.
En effet, l’on apprend des mêmes services que 344 hectares non exploités par 56 bénéficiaires ont été récupérés durant l’année en cours (au 30 septembre dernier). L'opération suit toujours son cours. Ces mesures interviennent depuis que le gouvernement a sollicité les responsables locaux à la récupération du foncier dans tous ses états (industriel ou agricole) non exploité par les bénéficiaires. De ce fait, une commission de contrôle a été constituée en la circonstance et 170 mises en demeure ont été déjà adressées aux «faux-promoteurs» qui ont accaparé une superficie totale de 2.163 ha. Pour rappel, il a été attribué au niveau de la wilaya, une superficie globale de 31 600 ha pour 2 721 contrats d’exploitation. Notons enfin que le premier responsable de la wilaya, M. Mohamed Hadjar, a, auparavant, instruit les services directement concernés, notamment la DSA (Direction de l’agriculture, l’hydraulique…), que désormais les terrains agricoles seront attribués à ceux qui y investissent. Il a appelé ces mêmes services à procéder strictement à l’assainissement et à la récupération des terres agricoles attribuées dans le cadre du foncier agricole et même industriel qui demeurent inexploitées à ce jour, et ce, afin, de les attribuer avec de nouvelles mesures aux vrais exploitants disposant de moyens financiers pour l'ouverture de créneaux d’activités diverses dans l’agriculture et pour relancer l’investissement productif et créateur d’emplois à travers les communes de la wilaya de Naâma.
B. Henine

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CRITIQUÉ POUR SON SOUTIEN À ALI GHEDIRI
Mokrane Aït Larbi s’explique

Le soutien qu’apporte le célèbre avocat Mokrane Aït Larbi à la candidature de l’ancien général-major Ali Ghediri a généré des critiques, mais

2

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA
La France officielle consent

La France aux commandes a pris acte sans réserve de la candidature de Bouteflika. Une option à laquelle elle était déjà préparée alors que des critiques particulièrement virulentes sont émises dans les milieux médiatiques et les faiseurs d’opinions. A Alger, le personnel diplomatique en place scrute à la loupe les nouveaux