Rubrique
Régions

PAR MANQUE DE MOYENS FINANCIERS 4 clubs sportifs de Aïn-Séfra décident de se retirer des compétitions

Publié par B. Henine
le 11.09.2018 , 11h00
44 lectures

Les dirigeants de quatre clubs sportifs menacent de se retirer des compétitions de la saison sportive 2018-2019. Ces derniers viennent donc de tirer la sonnette d’alarme, en interpellant les autorités locales, à l’effet d’agir avec rigueur auprès de l’assemblée locale, pour l’attribution des subventions, et tenter de trouver des issues pour un éventuel quota supplémentaire en faveur des formations sportives qui ont une empreinte dans le championnat.
En effet, trois équipes de foot-ball, le GCAS (Club Galia Aïn-Séfra), le CRBAS (Chabab riadhi Aïn-Séfra) et Amel Aïn-Séfra, sociétaires de la division régionale I (ligue régionale de Béchar) et le club du hand-ball (Ithihad Aïn-Séfra) de la NII (ligue régionale de Saïda), sont confrontés à des problèmes financiers ayant conduit les responsables à geler toutes les activités de leurs clubs, jusqu’à l’amélioration de leurs situations.
Des difficultés financières qui ont engendré des conséquences délicates qui pourraient nuire aux équipes, voire même, le départ de plusieurs joueurs, qui ne veulent plus s’aventurer gratuitement dans les compétitions.
Pour l’instant, disent-ils, «Nous sommes dans une impasse, nous ne pouvons travailler sans le moindre sou, aucune préparation n’a été faite pour cette saison footballistique, aucun stage, pas d’entraînements, pas d’engagement avec la ligue, aucune concertation avec les joueurs, pas de recrutement, aucun moyen pour faire décoller les équipes, pas de sponsoring.» «Même la subvention de 3% de l’APC, n’a pas été attribuée aux associations ; que faire alors, d’une quote-part très minime de 30 ou 50 millions de centimes pour une saison complète (équipement, restauration, hébergement, prime des joueurs, salaire de l’entraîneur etc. ? d’autant plus, que toutes les rencontres seront jouées à l’extérieur (aller et retour) du fait que le stade Arfaoui de Aïn-Sefra est en plein chantier, il sera doté d’une pelouse nouvelle génération» avancent encore les présidents de ces associations sportives. Les clubs de la capitale des monts des ksour — contrairement à d’autres clubs sociétaires dans les mêmes divisions qui ont déjà perçu leurs subventions — traversent une crise financière qui donnera, sans doute, le coup de grâce à plus de 700 adhérents sportifs, alignés aux différentes catégories. Jadis, deux de ces clubs (le CRBAS et le CGAS), sociétaires de la nationale 2 (année 2000), faisaient la fierté des Séfraouis.
Enfin, les responsables de ces associations tirent la sonnette d’alarme et décident d’abandonner le championnat 2018/2019, si les choses demeurent au même stade.
B. H.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CRITIQUÉ POUR SON SOUTIEN À ALI GHEDIRI
Mokrane Aït Larbi s’explique

Le soutien qu’apporte le célèbre avocat Mokrane Aït Larbi à la candidature de l’ancien général-major Ali Ghediri a généré des critiques, mais

2

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA
La France officielle consent

La France aux commandes a pris acte sans réserve de la candidature de Bouteflika. Une option à laquelle elle était déjà préparée alors que des critiques particulièrement virulentes sont émises dans les milieux médiatiques et les faiseurs d’opinions. A Alger, le personnel diplomatique en place scrute à la loupe les nouveaux