Voir Tous
Rubrique
Régions

BLIDA 4 familles sinistrées recasées provisoirement par les services de l'APC

Publié par Mohamed Belarbi
le 21.11.2021 , 11h00
78 lectures

Les services de l'APC de Blida viennent de recaser provisoirement quatre familles suite à l'effondrement de pans de murs de leur immeuble situé au quartier dit Kamarize à Blida.
Ces dernières ont été placées dans un centre pour personnes âgées, en attendant de leur trouver une solution à cette situation, surtout que l'immeuble en question est très vétuste et dont les murs n'ont pu résister aux dernières pluies qui se sont abattues sur la région.
Il y a lieu de noter que cet effondrement a occasionné de graves blessures à l'un des locataires, ce qui a généré une grande peur chez les occupants de cet immeuble. Il importe de souligner que les habitants d'autres bazars vétustes qui sont au nombre de 84 avaient observé, ces derniers jours, plusieurs sit-in devant les sièges de la wilaya et de la daïra de Blida pour exiger leur relogement dans des habitations décentes, et ce, par peur de se retrouver sous les décombres vu que leurs immeubles sont dans un état de vétusté très avancé.
M. B.

PERTURBATIONS DANS LE TRAFIC FERROVIAIRE
Les chauffeurs de taxi augmentent exagérément leurs tarifs

Des perturbations dans le trafic ferroviaire entre El Affroun et Blida, dues à un problème technique dans l'alimentation électrique, a été, hier, une occasion idoine pour les chauffeurs de taxi, notamment ceux qu'on appelle les « clandestins », d’augmenter exagérément leurs tarifs.
En effet, des citoyens ont dû payer 2 000 dinars pour une course de moins de 20 kilomètres, entre El Affroun et Blida. C'est pour dire que le malheur des uns fait le bonheur des autres.
Les trains en partance vers Alger ont démarré à partir de la gare de Blida, ce qui a obligé les citoyens à la rejoindre à bord de taxis. Et là, les « taxieurs » ont profité de cette opportunité pour exiger le prix fort sachant que la clientèle n'a pas d'autres choix.
La semaine dernière, des citoyens se sont vu débourser 4 000 dinars pour rentrer d'Alger à Blida, suite à l'arrêt des trains pour problèmes techniques.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 01-12-2021

Tripoli au secours de Rabat
Grosses manœuvres contre l'Algérie

Des informations sensibles se bousculent depuis dimanche soir au sujet du retrait de la candidature de la Libye du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA). Une manœuvre dangereuse liée de près aux desseins hostiles contre l’Algérie. Tout part d’une information diffusée dimanche soir par des médias proches du palais royal marocain qui livrent

2

Actualités 11:00 | 02-12-2021

C’ÉTAIT EN 1963, À JÉRUSALEM
Quand les juifs d’Algérie étaient jugés par Israël

Une histoire peu connue du public a lourdement entaché l’histoire de la communauté juive d’Algérie confrontée à un procès peu ordinaire pour ne pas avoir rejoint en masse Israël après l’indépendance de l’Algérie. C’était en 1963, à Jérusalem…