Voir Tous
Rubrique
Régions

MOSTAGANEM 565 affaires criminelles traitées en août

Publié par Abder Bensadok
le 07.09.2021 , 11h00
35 lectures

565 affaires criminelles et délictuelles attentatoires aux personnes et aux biens ont été traitées durant le mois d’août dernier, à travers les Sûretés urbaines et de daïra de la wilaya de Mostaganem, a-t-on relevé dans le dernier communiqué dressé par la cellule de communication de la Sûreté de wilaya.
Des affaires solutionnées à hauteur de 87,25%, dans lesquelles 674 personnes étaient impliquées dont 38 femmes, 24 mineurs et 5 étrangers.
Parmi les inculpés, 67 présumés coupables ont été écroués à l’issue de leur présentation devant les procureurs de la République près des trois tribunaux, tandis que 103 prévenus sont cités en comparution directe devant les 3 tribunaux, 17 personnes ont bénéficié d’un non-lieu et 48 sont en état de fuite.
Au registre de la lutte contre la toxicomanie, en sus des arrestations, les services de Sûreté ont procédé à la saisie d’une quantité de 564 g de kif traité et 1 865 comprimés ­psychotropes, détournés de leur destination médicamenteuse.
A. Bensadok

329 véhicules et 55 motos placés en fourrière

Alors que le confinement partiel pour ralentir l’épidémie de Covid-19 a été décrété dans la wilaya de Mostaganem, de nombreux citoyens n’ont pas respecté les mesures de prévention. L’état d’urgence sanitaire a incité les forces de l’ordre à faire respecter le confinement.
Ainsi, durant la période du 23 août au 5 septembre dernier, 1 168 procès-verbaux ont été dressés à l’encontre des commerçants, de leurs clients ainsi que des conducteurs pour non-port du masque ou non-respect du couvre-feu, outre le placement de 329 véhicules et 55 motos en fourrière.
Les cadres de la cellule de communication poursuivent leurs contributions aux efforts de protection de la santé publique visant à enrayer la propagation de la pandémie à travers des campagnes de sensibilisation et de vaccination.
Ainsi, le communiqué de la Sûreté de wilaya annonce que les services de police ont sérieusement étudié la répartition de leurs éléments sur l’ensemble du territoire de la wilaya pour sensibiliser les citoyens au port du masque protecteur, et de les inciter à respecter les mesures préventives contre la propagation du coronavirus, et de conseiller le public à se faire vacciner.
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 02-12-2021

C’ÉTAIT EN 1963, À JÉRUSALEM
Quand les juifs d’Algérie étaient jugés par Israël

Une histoire peu connue du public a lourdement entaché l’histoire de la communauté juive d’Algérie confrontée à un procès peu ordinaire pour ne pas avoir rejoint en masse Israël après l’indépendance de l’Algérie. C’était en 1963, à Jérusalem…

2

Soit dit en passant 11:00 | 02-12-2021

Même si rien n’est officiel, personne ne conteste la rumeur !

C’est hallucinant, comme l’administration peine à maîtriser la gestion par la rumeur. Comme si plus personne n’avait le sens de l’État ! C’est la débandade là où le statut

3
4

Périscoop 11:00 | 05-12-2021

Pas un mot de français

5

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 02-12-2021

Que cache l'unanimisme contre Zemmour ?