Voir Tous
Rubrique
Régions

TÉBESSA 80 000 DA en faux billets et 3 600 capsules psychotropes saisis

Publié par Maâllem Hafid
le 15.09.2021 , 11h00
134 lectures

Dans deux opérations opérations distinctes, les éléments de la PJ de la Sûreté urbaine (5e arrondissement), ont réussi à mettre hors état de nuire un dealer notoire qui semait la terreur dans la cité el Wiam dans la ville de Tébessa, et ce, grâce à une plainte collective déposée par les habitants.
Une descente motorisée sur les lieux a permis aux policiers de repérer l'individu suspect qui a été appréhendé dans un barrage dressé à la sortie de la cité précitée. Lors de la fouille de sa voiture, les enquêteurs ont mis la main sur 3 600 capsules psychotropes à fort dosage, appellées communément dans les milieux de la drogue (Saroukh et Bonbon) et une arme prohibée (un sabre).
Passé aux aveux, le mis en cause a été présenté et écroué, a-t-on appris hier de sources policières.
La deuxième opération a été menée dans la même circonscription policière où les limiers, en coordination avec le tribunal de la cour de justice de Tébessa, après une perquisition effectuée à l'intérieur de la maison d'un individu suspect, qui s'adonnait au trafic de monnaies et de drogue douce, ont découvert un arsenal d'appareillage et d’outillage électronique utilisé dans la falsification de monnaies locales et étrangères. 80 000 fausses coupures de billets de 1 000 et 2 000 DA et 90 grammes de kif traité ont été également saisis.
Lors de son audition, le contrevenant a dénoncé ses quatre complices qui ont été arrêtés à leur tour.
Après l'élaboration d'un dossier judiciaire à l'encontre des cinq faux-monnoyeurs, ils ont été présentés et écroués, précise-t-on hier de même source.
Maalem Hafid

Un juge retrouvé mort dans son appartement

Drame dans la nuit du lundi au mardi dans la ville de Tébessa. Un homme âgé de 44 ans, répondant aux initiales B. M., juge au niveau du tribunal correctionnel de la cour de Tébessa, a été retrouvé mort dans son appartement situé à la cité Fatma-Zohra dans la ville de Tébessa.
La victime a perdu la vie suite à une inhalation de monoxyde de carbone qui se dégageait d'une chaudière défectueuse, a indiqué hier mardi une source de la Protection civile.
Les secours et les services de sécurité sur place ont tenté de ranimer la victime.
En vain, puisqu’elle a été déclarée décédée sur les lieux. La dépouille mortelle a été transportée aux urgences de l'hôpital Allia-Salah du chef-lieu de la wilaya, où elle a été placée à la morgue.
Une enquête a été ouverte, précise-t-on.
Maalem Hafid

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 20-09-2021

Affaire Tahar Khawa
Noureddine Bedoui inculpé

Le traitement des affaires de corruption se poursuit à un rythme rapide. Les devants de la scène sont occupés par des procès très attendus et les instructions se mènent y compris de nuit ou durant le week-end au tribunal de Sidi-M’hamed. La justice algérienne est résolue à clôturer la quarantaine

2

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 20-09-2021

Mosquée Abdelaziz Bouteflika

L'associé espagnol de Sonatrach et de Ali Haddad exige des sommes astronomiques