Rubrique
Régions

OUM-EL-BOUAGHI Arrestation d'un faux chauffeur de taxi pour tentative d’enlèvement

Publié par Moussa Chtatha
le 14.01.2020 , 11h00
914 lectures

Un jeune a été arrêté par les éléments de la 2e Sûreté urbaine pour tentative d’enlèvement.
Selon un communiqué de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya, un jeune homme s'est fait passer pour un taxieur urbain et a tenté d'enlever une passagère à Oum-el-Bouaghi. Les faits remontent au 6 janvier lorsque une femme s'était présentée aux services du commissariat du 2e arrondissement pour porter plainte contre un jeune taxieur dont elle a sollicité les services. Selon la victime, le faux taxieur aurait pris une autre destination que celle indiquée par la victime et a tenté de l'enlever. A partir d'indices fournis par la victime sur le conducteur et sur son véhicule, les policiers ont tracé une stratégie en opérant des rondes pédestres et motorisées. Ainsi, ils ont réussi en un laps de temps très court à intercepter le mis en cause. L’enquête a déterminé que le jeune, pour tromper ses victimes, se faisait passer pour un taxieur urbain en plaçant de fausses plaques. Le 9 janvier, le jeune faux taxieur et après l’établissement d’un dossier judiciaire à son encontre, a été présenté devant le magistrat instructeur qui l'a placé en détention provisoire pour tentative d’enlèvement et utilisation de fausses plaques de signalisation.
Moussa Chtatha

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 18-02-2020

Plusieurs cantines scolaires fermées à Alger

Au moment où on parle de leur amélioration dans les régions enclavées, les conditions de scolarité se dégradent à Alger. En effet, plusieurs cantines scolaires ont fermé ces derniers jours dans plusieurs écoles

2

Actualités 11:00 | 17-02-2020

Exécution du plan du gouvernement
L’ultimatum de Tebboune aux walis

Les walis et chefs de daïra disposent d’un délai d’une année pour rendre des comptes au président de la République. Ils sont tenus de mettre à exécution le programme du gouvernement mais surtout de mettre un terme aux inégalités régionales jugées inacceptables par le président de la République. Dans trois mois