Rubrique
Régions

Tourisme Aucun restaurant de classe à Sidi-Bel-Abbès

Publié par A. M.
le 11.02.2019 , 11h00
152 lectures
La Direction du commerce en collaboration avec celle du tourisme a organisé, hier, une journée d’information sur la bonne gestion et le respect des règles de pratique de l’activité de la restauration au niveau de la bibliothèque Mohamed-Kebbati de Sidi-Bel-Abbès.
Les intervenants dans cette journée ont souligné l’importance d’une restauration de qualité et d’hygiène qui est un paramètre touristique essentiel pour promouvoir l’image de qualité de la wilaya de Sidi-Bel-Abbès afin d’attirer le touriste avec les richesses gastronomiques de la région, une hygiène stricte et un service de qualité.
Le chef de service de la Direction du tourisme de Sidi-Bel-Abbès est intervenu et a signalé l’absence de classification des restaurants. Bien qu’il existe des restaurants de qualité dans la wilaya, aucun ne s’est vu discerner une quelconque distinction comme il est d’usage pour les hôtels qui reçoivent des étoiles.
Et pourtant, déclarera-t-il, certains restaurants ont ce mérite pour se distinguer dans la chaîne de la restauration.
Une distinction pour un restaurant de qualité servira son image et celle de la wilaya à l’adresse du touriste, qu’il est important d’attirer pour promouvoir le tourisme dans la capitale de la Mekerra appelée aussi Le Petit Paris, qui a son terroir, ses us et ses traditions.
Des conférences qui ont aussi été animées par d’autres intervenants se sont relayés toujours autour de la restauration de qualité, un critère pour promouvoir le tourisme dans la région qu’il est important de cultiver.
A. M.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CRITIQUÉ POUR SON SOUTIEN À ALI GHEDIRI
Mokrane Aït Larbi s’explique

Le soutien qu’apporte le célèbre avocat Mokrane Aït Larbi à la candidature de l’ancien général-major Ali Ghediri a généré des critiques, mais

2

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA
La France officielle consent

La France aux commandes a pris acte sans réserve de la candidature de Bouteflika. Une option à laquelle elle était déjà préparée alors que des critiques particulièrement virulentes sont émises dans les milieux médiatiques et les faiseurs d’opinions. A Alger, le personnel diplomatique en place scrute à la loupe les nouveaux