Rubrique
Régions

CAS DE CHOLÉRA Aucune inquiétude à Tlemcen

Publié par M. Zenasni
le 29.08.2018 , 11h00
183 lectures
Dans la wilaya de Tlemcen, on reste bien sûr attentif sur les cas de choléra enregistrés au centre du pays, mais aucune inquiétude chez les citoyens, qui prennent néanmoins des précautions. Les eaux de source restent toujours privilégiées, pendant l’été, la consommation de cette source de vie est en nette augmentation. Les principales sources qui existent autour de Tlemcen coulent depuis plus d’un siècle et demi, c’est le cas de Aïn Mokdad à Mansourah, celle de Béni Boublen, qui jaillit au milieu des roches.
Ces deux points d’eau naturels sont les plus fréquentés par les gens du centre-ville, qui ont vu leurs puits asséchés, depuis la sécheresse des années 1980.
Sur les hauteurs de Lalla-Setti, une autre merveille de la nature traverse monts et falaises pour déboucher sur un recueil de sable à Attar. Ces dernières années, toutes les sources sont contrôlées par les services de l’ADE, les puits qui se trouvent en milieu urbain sont contrôlés à la demande des propriétaires, qui ne veulent pas prendre de risque.
L’implication de l’ADE et des autres services concernés a été d’un apport considérable pour lutter contre les MTH. Aucun cas de ce genre n’a été signalé, il faut noter une chose, le directeur de l’ADE, en l’occurrence M. Houalef, réagit à la moindre alerte, à chaque fois qu’il est interpellé par les citoyens sur des fuites d’eau, qui peuvent s’avérer dangereuses, la prise en charge est immédiate.
Cependant, il y a quand même quelques réticences chez les citoyens qui se méfient de certains produits de saison, notamment la pastèque noire, les rumeurs vont loin et font état de l’usage de mazout pour irriguer les plantations, bien sûr, tout ceci relève des commérages, mais les services d’hygiène auraient pu intervenir.
Dans des conditions pareilles, la communication reste de mise. Ceci ne nous fera pas oublier les décharges et déchetteries qui se multiplient chaque jour en milieu urbain et même la campagne n’est pas épargnée par l’incivisme d’une part et la gabegie dans la gestion des ordures ménagères.
M. Zenasni

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent