Rubrique
Régions

Aïn Defla Campagne céréalière : près de 2 millions de quintaux engrangés

Publié par Karim. O.
le 01.09.2018 , 11h00
124 lectures

Selon les informations récoltées auprès de la DSA (Direction des services agricoles), l'objectif fixé au début de la campagne labours-semailles a été pratiquement atteint puisque sur la spéculation de deux millions de quintaux à récolter à la fin du mois d’août, on indique que 1 960 000 quintaux de céréales ont été engrangés.
On indique que 97% de la récolte réalisée sont constitués de blé dur avec une superficie emblavée de 55 000 ha et 17 000 ha pour l’orge. Le reste, à savoir le blé tendre et l'avoine, ne représente que des proportions très réduites.
Toujours selon la DSA, le rendement moyen obtenu à l'ha a été de 26 q. Par ailleurs, on a enregistré des rendements de pointe de 65 q à l'ha sur les riches terres à blé d'El Amra, El Abadia et autres Aïn Soltane et Djelida. Par ailleurs, pour ce qui est de la collecte, selon la CCLS (Coopérative des céréales) de Khemis Miliana, il a été enregistré l'objectif de 1 100 000 q à collecter qui a été pratiquement atteint et a dépassé largement le résultat de la campagne 2017.
En effet, indique-t-on, sur les 1 100 000 q attendus, ont été engrangés 891 592 q de blé dur, 29 737 q de blé tendre, 19 543 q d'orge, 1 301 q d'avoine, 1 001 q de pois chiches et 7 32 q de lentilles. La culture des légumes secs ayant été relancée depuis peu de temps. Ce qui représente globalement quelque 9 43 818 q et la collecte n'est pas encore totalement achevée puisque des agriculteurs continuent à livrer à un rythme plus lent, leurs récoltes à la coopérative.
Comparativement, on constate que le niveau de la collecte a enregistré une hausse très importante puisque des 747 000 q collectés à la fin de la campagne 2017, on est passé à 943 818 q en 2018 soit un bond quantitatif de 206 818 q.
On observera que la collecte a atteint les 50% de la récolte globale de la Wilaya, ce qui est considéré comme une performance très appréciable qu'on impute surtout à une pluviométrie importante et régulière tout au long de l'année et à l'absence de stress hydrique surtout, mais aussi à une diminution très importante des feux de récoltes cette année puisque, selon la Direction de la Protection civile qui a procédé à une soixantaine d'interventions dans ce cas, les flammes n'ont détruit qu'une quinzaine d'ha de blé et quelque 7 ha d'orge.
De plus, indique la cellule de communication de la Protection civile, même les incendies de forêt ont nettement diminué cette année puisque les sapeurs-pompiers ne sont intervenus qu'à 9 reprises et les dégâts sont estimés très faibles puisque seulement une quinzaine d'ha ont été détruits.
Par contre, indique-t-on, on a enregistré la destruction de quelque 20 000 bottes de paille et environ 2 000 arbres fruitiers, incendies imputés surtout aux négligences des agriculteurs et au manque de mesures préventives.
K. O.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 16-02-2019

Pas de campagne pour Belkhadem et Saâdani

Les deux anciens secrétaires généraux du FLN Ammar Saâdani et Abdelaziz Belkhadem ne sont pas concernés par la campagne électorale pour le compte

2

Actualités 11:00 | 16-02-2019

Lamamra nommé pour le 5e mandat
Un diplomate en campagne

La nomination de Ramtane Lamamra au poste de conseiller diplomatique du président de la République a soulevé de nombreuses interrogations et donné lieu à plusieurs lectures ayant cependant toutes, d'une manière ou d'une autre, un rapport avec le cinquième mandat. La rumeur a