Rubrique
Régions

NAÂMA Campagne de sensibilisation sur les risques majeurs des intempéries

Publié par B. Henine
le 17.09.2019 , 11h00
78 lectures

Sous le slogan «Protégeons-nous contre les risques des crues», les éléments de la protection civile de la wilaya de Naâma, ont, en étroite collaboration avec ceux de l’environnement, de la conservation des forêts, des ressources en eau, des services de météorologie, des travaux publics ainsi que les représentants des communes, lancé, à travers les 12 communes de la wilaya, une campagne de sensibilisation, d’information et de prévention, sur la protection des régions vulnérables contre les inondations.
L’objectif spécifique de cette campagne vise à toucher autant que possible les habitants opérant dans les zones inondables du fait que le phénomène des crues est généralement provoqué par les décharges anarchiques de détritus et de débris de chantiers de construction sur les rives des oueds.
Une campagne, donc, à l’effet de sensibiliser et informer les populations sur les mesures préventives et les précautions à prendre et comment éviter ou du moins, limiter les dégâts en cas de catastrophe.
De ce fait, des affiches et des dépliants sur les problématiques des risques des intempéries ont été distribués aux citoyens, mais également des conseils sur les mesures préventives contre les crues où plusieurs thèmes, exercices et recommandations, ont été abordés et développés par les cadres de ces secteurs, avec comme objectif principal de montrer comment «faire face à la panique qui gagne la population au moindre bruit de tonnerre, à la moindre goutte de pluie», voire également les fortes crues qui peuvent paralyser le trafic routier.
Dans le même sillage, le premier responsable de la wilaya qui a effectué dernièrement une visite à travers les sites inondables au niveau des quatre coins de la wilaya, a instruit les services directement concernés, notamment les services techniques des daïras et des communes, ceux de la météorologie et des ressources en eau, et bien d’autres services, à effectuer des contrôles permanents, veiller sur les études et les réalisations des protections des berges et des travaux de maintenance des réseaux de drainage, comme il a insisté sur la correction des points noirs causant des débordements des crues et l’information périodique des services météorologiques par des BMS et des prévisions météorologiques.
Notons enfin, que la ville de Aïn-Séfra reste toutefois menacée par les inondations, et ce, depuis la crue du 22 octobre1904 qui a causé la mort d’Isabelle Ebérhardt, qui périt sous les décombres de sa maison, de même que les inondations du 22 octobre 2000 où une famille de 5 personnes a également trouvé la mort, sans omettre les inondations de septembre 2009 (fin ramadhan) et octobre 2010 où des milliers de passagers sont restés bloqués dans cette ville pendant plusieurs jours à cause des crues des oueds. A chaque intempérie la population de Aïn-Séfra passe des nuits blanches dans la crainte des inondations, surtout à la furie des oueds Labrij et Mouileh qu’une fois en crue, c’est la catastrophe,
Signalons également que des murs de soutènement sont en cours de réalisation sur les rives des oueds ainsi que les oueds traversant les RN, des projets sont en cours pour éliminer les cassis et les points noirs.
B. Henine

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-10-2019

Aéroport d’Alger, sécurité routière, marchés de gré à gré
Les décisions d’urgence de Bedoui

Un contrat à résilier, deux projets de décrets exécutifs à examiner et à débattre, et six projets de marchés de gré à gré simple à valider. Ce sont autant de dossiers traités mercredi dernier, lors de la réunion du gouvernement, tenue

2

Périscoop 11:00 | 13-10-2019

Détenus «pudiques»

Certains «hôtes de marque» de la prison d’El-Harrach auraient demandé à leurs parents de ne plus venir les voir, rapportent des avocats. Ces anciens hauts dignitaires