Régions / Régions

BAC 2019

C’est parti…. à Mostaganem

Pas moins de 10 604 candidats ont commencé à plancher depuis hier dimanche sur les épreuves du baccalauréat, 3 185 candidats libres, 5 candidats handicapés, 3 candidats non-voyants et 26 détenus sont répartis à travers 40 centres d’examen.
Les copies du baccalauréat seront corrigées au lycée Saliha-Ould Kablia et au lycée Zerouki-Cheikh Ben Eddine de la ville de Mostaganem.
Munis de leurs convocations et de leurs cartes nationales d’identité, les candidats se sont présentés à l’heure pour ce premier jour. Pendant la durée des épreuves, le portable sera bien sûr interdit dans les salles d’examen. La direction de l’éducation a mobilisé un effectif de 2 600 personnes pour l’encadrement de cet examen du cycle de l’enseignement secondaire. Les candidats des classes de terminale qui rêvent d’entrer à l’université assurent : «Le bac, c’est la clé qui nous ouvre les portes aux études supérieures donc à nous de bien négocier ces épreuves».
Un examen dont on connaîtra les résultats le 5 juillet prochain et qui reste un rituel pour le passage à l’université.
A. Bensadok