Rubrique
Régions

Taher (Jijel) Des trottoirs défoncés et un quartier dans le noir

Publié par Bouhali Mohammed-Cherif
le 14.11.2019 , 11h00
40 lectures

Les trottoirs de nombreux quartiers de «la ville» de Taher se trouvent dans un piteux état. Le visiteur de la troisième commune de la wilaya sera frappé par cet état des lieux, notamment dans les quartiers du 1er-Novembre, Zaâmouche et Ouled-Souici qui connaissent une ambiance animée tout au long de la journée en raison de leur important emplacement.
Face à cette situation , des citoyens tirent la sonnette d’alarme concernant cette dégradation qui prend de plus en plus d’ampleur face à la démission des services de la commune, en réclamant l’intervention les services concernés pour la réhabilitation de ces espaces publics empruntés par les piétons. Nos interlocuteurs ont soulevé, par ailleurs, le problème du quartier de l’entrée est de la ville, comportant de nombreuses bâtisses et qui est plongé dans le noir depuis plusieurs jours. 
Une obscurité qui est à l’origine d’un climat d’insécurité à la tombée de la nuit, notamment avec sa proximité avec la gare routière qui est, elle, dans un état de laisser-aller total.
B. M. C.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 07-12-2019

Bensalah prépare son retour

L’audience accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à son remplaçant au Sénat, Salah Goudjil, a été l’occasion, affirme-t-on de bonne source, de faire le point de situation au niveau de

2

Actualités 11:00 | 05-12-2019

Sellal au juge :
«J’ai signé sans savoir ce que je signais»

Second arrivé à la barre, Abdelmalek Sellal a répondu à toutes les questions qui lui étaient posées d’une voix inaudible. Contrairement à Ouyahia, son audition a duré moins de temps. Elle a porté sur les avantages accordés aux hommes d’affaires dans l’automobile mais également le financement occulte de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika.