Rubrique
Régions

Deux auteurs présumés d’une série de 22 cambriolages interpellés

Publié par Azzedine Bensadok
le 17.03.2018 , 11h00
156 lectures
Ils forçaient les serrures des portes d’entrée à l’aide d’arrache-clous pour entrer de nuit dans les appartements et autres locaux commerciaux. Cette répétition du mode opératoire a permis aux enquêteurs de la police de la 1re, 2e, 4e, 5e, 9e Sûreté urbaine et de la Sûreté communale de Mazagran de flairer les cambrioleurs grâce au système Afis. Au terme de plusieurs jours d'enquête, deux jeunes hommes M.M. et B.K., âgés de 18 et 19 ans, sont interpellés par les éléments sécuritaires. Ils sont impliqués sur une série de 22 cambriolages dans différents quartiers de la ville et dans la localité de Mazagran. La majorité des faits visait des locaux commerciaux et des appartements dont les propriétaires seraient absents. Les arrestations de ce gang ont mobilisé la police scientifique, 6 sûretés et de nombreux enquêteurs. Suite aux perquisitions, les objets des vols n’ont pas été récupérés entièrement mais des armes prohibées et une somme d’argent évaluée à 10 040 da ont été saisies. L’enquête policière a permis de déceler que ce duo traficotait avec deux autres membres qui restent sous contrôle judiciaire. Présentés devant la juridiction compétente, les deux jeunes malfaiteurs ont été écroués.
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 17-07-2018

Nouvelles nominations dans la police

Nous avons appris hier de sources concordantes que le nouveau DGSN, le colonel Lahbiri, a procédé à la nomination d’un nouveau chef de Sûreté de wilaya de Tipasa ainsi que d’un nouveau directeur des renseignements

2

Actualités 11:00 | 16-07-2018

L’ÉTAT VEUT RESTAURER SON AUTORITÉ SUR LE LITTORAL
La bataille des plages

Les plages du littoral algérien sont au centre d'un enjeu capital. Une guerre d'un genre particulier s'y déroule : l'Etat tente de reprendre le contrôle de ces territoires trop longtemps laissés entre les mains de bandes versées dans