Rubrique
Régions

Deux auteurs présumés d’une série de 22 cambriolages interpellés

Publié par Abder Bensadok
le 17.03.2018 , 11h00
163 lectures
Ils forçaient les serrures des portes d’entrée à l’aide d’arrache-clous pour entrer de nuit dans les appartements et autres locaux commerciaux. Cette répétition du mode opératoire a permis aux enquêteurs de la police de la 1re, 2e, 4e, 5e, 9e Sûreté urbaine et de la Sûreté communale de Mazagran de flairer les cambrioleurs grâce au système Afis. Au terme de plusieurs jours d'enquête, deux jeunes hommes M.M. et B.K., âgés de 18 et 19 ans, sont interpellés par les éléments sécuritaires. Ils sont impliqués sur une série de 22 cambriolages dans différents quartiers de la ville et dans la localité de Mazagran. La majorité des faits visait des locaux commerciaux et des appartements dont les propriétaires seraient absents. Les arrestations de ce gang ont mobilisé la police scientifique, 6 sûretés et de nombreux enquêteurs. Suite aux perquisitions, les objets des vols n’ont pas été récupérés entièrement mais des armes prohibées et une somme d’argent évaluée à 10 040 da ont été saisies. L’enquête policière a permis de déceler que ce duo traficotait avec deux autres membres qui restent sous contrôle judiciaire. Présentés devant la juridiction compétente, les deux jeunes malfaiteurs ont été écroués.
A. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui

2

Actualités 11:00 | 23-09-2018

ALGÉRIE-FRANCE
Les clefs de cette nouvelle crise

Même si elle ne s’exprime pas encore officiellement, la colère gronde à Alger en raison des récents évènements survenus avec Paris. Le retrait des policiers chargés de la surveillance de notre représentation en France et les «révélations» de l’ancien ambassadeur français en Algérie ont jeté un froid sans précédent et soulevé un certain nombre d’interrogations. Dans ce contexte, la sortie médiatique de Bernard Bajolet est perçue comme l’un des faits les plus retentissants compte tenu de la quantité