Régions / Régions

BRÈVES DE MOSTAGANAEM

Deux pilleurs de sable arrêtés


Les services de sécurité livrent toujours une guerre sans merci aux pilleurs de sable sur les plages et dans des carrières non exploitées. En ce début de semaine, les éléments de la gendarmerie de la brigade de Sayada ont appréhendé deux individus âgés de 19 et 22 ans pour un pillage de sable dans une exploitation de carrière d’extraction de sable au douar Alloucha. Les deux prédateurs de sable, selon nos sources, s’étaient chargés illégalement d’extraire du sable à l’aide d’une pelle mécanique de marque Sonacome. Sur les lieux, les gendarmes ont trouvé un camion à benne de marque Daewoo chargé de sable que les deux mis en cause utilisaient pour le transport de la marchandise. La majorité des opérations de pillage de sable se passent de nuit par des pilleurs nocturnes et se passent sous silence, continuant de provoquer des pertes énormes aux communes. Il s’agit, donc, d’un marché fructueux géré par des personnes très organisées. La justice saisie a ordonné la mise en fourrière du camion et de l’engin, quant aux deux pilleurs, ils répondront devant une audience du tribunal des flagrants délits.

344 grammes de kif traité saisis
Agissant sur la base d’information, les éléments de la 9e Sûreté urbaine ont interpellé deux dealers C. H. M. âgé de 24 ans et M. M. âgé de 33 ans, originaires de la ville de Mostaganem. Selon le communiqué de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya, l’opération de la perquisition ordonnée par le procureur de la République dans le domicile de M. M. a été fructueuse puisque les policiers y ont découvert une quantité de 344 grammes de kif traité. Passé aux aveux, ce dealer a dénoncé son complice C. H. M. qui, à son tour, a été arrêté.
Présentés devant le parquet, les deux présumés narcotrafiquants ont été mis sous mandat de dépôt.

Saisie de café impropre à la consommation
Quand des gens véreux mettent en péril la vie du citoyen en inondant le marché en produits impropres à la consommation.
Un communiqué de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya, révèle que les éléments de la police judiciaire de la 5e Sûreté urbaine ont procédé à la saisie à bord d’un camion de 3 270 kg de café conditionné en sachets de 250 g avarié et périmé mettant en péril la vie et la santé du citoyen. Une procédure judiciaire a été engagée contre le propriétaire de cette cargaison.

Un bébé vivant retrouvé sur un trottoir
Un nouveau-né encore sanguinolent a été découvert hier vers 6 heures du matin sur un trottoir à la cité El-Houria à Mostaganem.
Le nourrisson de sexe masculin âgé apparemment de quelques heures était en parfaite santé et a été déposé par les éléments de la Protection civile au service de la pouponnière de la maternité de la ville. Une enquête a été ouverte par les éléments de la police afin de découvrir les géniteurs du bébé.
A. B.