Rubrique
Régions

Sidi Lahcen (Sidi-Bel-Abbès) Distribution de logements sociaux, mairie fermée et menace de suicide

Publié par A. M.
le 11.07.2019 , 11h00
49 lectures

Les listes de 327 logements sociaux ont été placardées dans la localité de Sidi Lahcen et aussitôt, les exclus ont manifesté pour crier leur déception.
En effet, dans la journée du mardi dernier et jusqu’à l’heure actuelle, la contestation se poursuit. La mairie étant fermée aux citoyens, des personnes ont escaladé les murs menaçant d’un suicide collectif. Malgré la présence des gendarmes, la situation reste très tendue. Les manifestants campent sur leur position, exigeant des promesses fermes pour l’obtention d’un logement social qu’ils disent attendre depuis longtemps.

Bordj-Djaâfar
Une querelle de voisinage tourne au drame

Une banale querelle de voisinage tourne au drame avec la mort d’un quadragénaire et la détention du présumé meurtrier dans la localité de Bordj-Djaâfar de Sidi-Ali-Benyoub. Il était près de 22h, mardi dernier, lorsque la victime qui rentrait chez elle a eu dans des circonstances que seule l’enquête déterminera, un accrochage verbal avec son voisin de 65 ans.
La victime a reçu des coups à l’aide d’une arme tranchante. Evacuée UMC du CHU de Sidi-Bel-Abbès, celle-ci a rendu l’âme dès son admission.
Le présumé meurtrier a été arrêté par la police.

5 narcotrafiquants écopent entre 4 et 10 années de réclusion
La cour criminelle de Sidi-Bel-Abbès a condamné trois narcotrafiquants à 10 années de réclusion criminelle  assorties d’une amende de 200 000 dinars et deux autres à 4 années de réclusion criminelle et une amende de 100 000 dinars alors que l’avocat du ministère public avait requis 20 années de réclusion pour chacun deux. 
L’affaire remonte au 19 avril 2018 lorsque les gendarmes, postés à un point de contrôle, ont intercepté un véhicule Renault 21 transportant 18 kg et 350 g de kif traité. 
Le conducteur qui a été arrêté, a dénoncé quatre autres complices qui ont été arrêtés à leur tour.
A. M.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent