Rubrique
Régions

BLIDA Effondrement d'un pont reliant Oued-el-Alleug à Mouzaïa

Publié par Mohamed Belarbi
le 16.04.2018 , 11h00
711 lectures

En raison des fortes pluies qui se sont abattues ces dernières 48 heures, un pont situé sur la RN4, entre Oued-el-Alleug et Mouzaïa, à 10 kilomètres au nord-ouest de Blida, s'est effondré hier à l'aube, ne faisant, heureusement, pas de dégât humain, sauf la fermeture de la route aux usagers. A noter que ce pont, construit en 1960, a déjà fait l'objet d'un effondrement en 1996 en raison de travaux d'élargissement d'un site d'enfouissement technique se trouvant à proximité. Toutefois, il a été reconstruit à la même année.
Il importe, par ailleurs, de souligner que la montée des eaux de l'oued Chiffa a inondé plusieurs vergers situés dans les parages. Cette situation fait craindre les agriculteurs de voir leurs terres subir la même inondation que celle de 2016, où plusieurs arbres ont été arrachés par les eaux.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui

2

Actualités 11:00 | 23-09-2018

ALGÉRIE-FRANCE
Les clefs de cette nouvelle crise

Même si elle ne s’exprime pas encore officiellement, la colère gronde à Alger en raison des récents évènements survenus avec Paris. Le retrait des policiers chargés de la surveillance de notre représentation en France et les «révélations» de l’ancien ambassadeur français en Algérie ont jeté un froid sans précédent et soulevé un certain nombre d’interrogations. Dans ce contexte, la sortie médiatique de Bernard Bajolet est perçue comme l’un des faits les plus retentissants compte tenu de la quantité