Rubrique
Régions

OUM-EL-BOUAGHI Grève des travailleurs de la bibliothèque principale

Publié par Moussa Chtatha
le 17.06.2019 , 11h00
43 lectures

Pour le troisième jour consécutif, le collectif des travailleurs de la bibliothèque principale organise un sit-in illimité devant la porte principale de leur organisme.
Dans une lettre adressée à Monsieur le wali d'Oum-el-Bouaghi avec une copie à Monsieur le directeur de la culture et dont une copie est remise à notre journal, le collectif de cette institution à caractère culturel dénonce et énumère toute une série de lacunes et une série d'insubordination qui se sont répercutées négativement sur le fonctionnement de cette infrastructure.
Nous nous sommes déplacés sur les lieux pour rapporter les faits de cette contestation, où nous avons remarqué de visu un rassemblement de plus de 95 % de l'effectif global sur un effectif total d'une centaine de personnes mobilisées devant l'entrée principale de leur lieu de travail.
Des slogans acerbes et sarcastiques étaient brandis contre la directrice demandant tout simplement son départ sans conditions.
Les représentants du collectif s'est rapproché des journalistes pour nous exposer leurs inquiétudes et doléances en nous remettant une copie adressée au chef de l'exécutif, dans cette copie, les travailleurs retracent les péripéties encourues avec la directrice de leur établissement en mettant carrément en cause la gestion de cette dernière.
Parmi les lacunes retenues contre la directrice, les travailleurs citent des comportements d'indignation contre les travailleurs, la mise à l'écart de la classe culturelle, alors acteur principal dans le domaine de la culture, l'isolement des 7 annexes rattachées à la bibliothèque en les privant de moyens de fonctionnement comme les chauffages et autres équipements pédagogiques, le favoritisme en plaçant un personnel dans des postes spécifiques...
Dans cette lettre signée par plus de 95% de l'effectif, les travailleurs soulignent que par le passé, un procès-verbal de réconciliation a été paraphé par la direction et les représentants du collectif portant régularisation de la situation conflictuelle, une convention qui n'a jamais été respectée, pis encore, la directrice a déterré la hache de guerre contre un bon nombre de travailleurs qui ont osé rouspéter créant ainsi un climat d'instabilité malsain devenu insupportable. Dans le contenu de la lettre adressée au chef de l'exécutif, les travailleurs ont décidé de maintenir leur position de grévistes illimités jusqu'à satisfaction des doléances soulevées dans la lettre, notamment le départ sans condition de la directrice de la bibliothèque principale.
Moussa Chtatha

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 16-07-2019

Des gendarmes chez Houda Feraoun

Dans les couloirs du ministère de la Poste et des Télécommunications, on ne parle plus que de la récente visite de gendarmes au siège du département de Houda Feraoun. Les gendarmes auraient remis aux services du

2

Actualités 11:00 | 16-07-2019

MARCHÉ PARALLÈLE DE LA DEVISE
L’euro repart à la hausse

Le taux de change de l’euro au marché noir connaît des perturbations ces derniers jours. Après une inattendue et importante baisse enregistrée il y a deux semaines, ce taux a repris une tendance vers la hausse au square Port-Saïd à Alger, «bourse» informelle