Rubrique
Régions

M'sila La caravane de El Hadj et Omra arrive

Publié par A. Laïdi
le 12.06.2019 , 11h00
77 lectures

Dans le cadre des préparatifs de la saison du pèlerinage de l'année en cours ,la wilaya de M'sila a reçu ce lundi l'Office national d’El Hadj et Omra sous l'égide du ministère des Affaires religieuses qui est arrivé et a déposé sa maquette représentant les différentes étapes en vue d'accomplir le pèlerinage.
La maquette a été déposée à la mosquée «En Nacer» située dans  la  cité des 1 000 logements de M'sila où on a présenté une simulation pratique après avoir fait une explication théorique à une centaine de fidèles parmi les heureuses personnes qui vont accomplir le 5e pilier de l'Islam «El Hadj» ou l' édition du pèlerinage de l'année 2019 .
Cette caravane a pour but d'apprendre aux futurs pèlerins les mesures à prendre lors des pratiques des différentes étapes en installant une maquette de la «Kaâba» en plein centre de la mosquée ,mettre les habits de « El Ihram» (se sont des habits que devrait porter chaque «hadji» constitués de deux grandes serviettes blanches) et passer à l'acte et à la représentation par quelques Imams de la wilaya qui ont bien expliqué aux présents les pratiques de ce rite.
Cette journée était une opportunité pour donner des directives de savoir-faire et savoir-vivre surtout sur le plan sécuritaire et sanitaire dans les lieux saints, destinées notamment aux personnes âgées et malades par des représentants de la Protection civile et des médecins qui vont accompagner la délégation algérienne de pèlerinage,tout en expliquant aux pèlerins la manière de réservation de la chambre à Médine et à La Mecque avant de quitter l'Algérie.
A. Laïdi

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-08-2019

LES RÉVÉLATIONS DE Me FAROUK KSENTINI
Comment Ould Abbès a été mis en prison

Les jours qui passent lèvent progressivement le voile sur les incroyables affaires anti-corruption qui se succèdent. Celle qui concerne Djamel Ould Abbès nous est révélée ici par son avocat. Me Farouk Ksentini tient, de prime abord, à s’expliquer : «Je n’accuse pas, je ne condamne pas, je relate uniquement ce qui s’est passé.» Tout commence à la mi-juin dernier, lorsque la justice fait parvenir

2

Actualités 11:00 | 13-08-2019

Campagne électorale de Bouteflika
La «chkara» au cœur de l’enquête

Les enquêtes judiciaires en cours ont permis de collecter des preuves accablantes sur les méthodes utilisées par les Bouteflika dans le cadre du financement de la campagne électorale pour le cinquième mandat. Les éléments récoltés ont aussi et surtout permis