Voir Tous
Rubrique
Régions

Bouira La Cnas multiplie les actions de sensibilisation envers les employeurs redevables

Publié par Yazid Yahiaoui
le 25.11.2021 , 11h00
108 lectures

Depuis la promulgation de l’ordonnance présidentielle n°21/12 du 25 août dernier, la Cnas de Bouira, et à l’instar de toutes les Caisses nationales d’assurance du pays, multiplie les actions de sensibilisation à l’endroit des employeurs et des personnes non salariées exerçant une activité pour leur propre compte et qui sont redevables en matière de cotisations de Sécurité sociale, afin de se rapprocher de leurs agences pour bénéficier des termes contenus dans cette ordonnance.
Une ordonnance qui incite ces employeurs et autres personnes activant pour leur propre compte, qui sont redevables, à régulariser leurs situations, soit en payant la totalité de leurs redevances ou en élaborant, de commun accord et selon leurs capacités financières, un échéancier à l’effet de régulariser leurs situations sur une durée déterminée, en se voyant exonérés de toutes les majorations et les pénalités de paiement, lesquelles sont, dans la majorité des cas, largement supérieures aux redevances principales.
Au niveau de la wilaya de Bouira, et dans un point de presse tenu hier au niveau de siège de la Cnas, le directeur, M. Chirouf Adel, qui était assisté par le sous-directeur des finances et du recouvrement des contentieux, M. Kouroughli Kamel, ainsi que du coordinateur des services de recouvrement, M. Rebah Hacène, rappelle que la même opération de sensibilisation est organisée depuis début octobre avec des portes ouvertes mais aussi, des sorties sur le terrain où des contrôleurs de la Cnas essaient d'expliquer cette ordonnance aux employeurs qui sont redevables ; au nombre de 3 500 à travers la wilaya, dont 1 357 entreprises. Selon les responsables de la Cnas de Bouira, cette opération de sensibilisation sur cette ordonnance qui court jusqu’au 31 janvier 2022 a concerné pour le moment plus de 865 employeurs qui ont été contactés afin qu’ils saisissent cette opportunité de l’ordonnance présidentielle qui entre dans la politique d'encouragement des pouvoirs publics pour la relance économique.
Aussi, tous ces acteurs économiques à l'échelle locale sont priés de se rapprocher de la Cnas pour trouver, de commun accord, de nouveaux échéanciers chacun selon ses capacités financières. En effet, lors de ce point de presse, les responsables de la Cnas Bouira ont longuement insisté sur les opportunités qui sont offertes aux employeurs par cette ordonnance qui a tenu compte de la situation économique du pays et des entreprises durant les deux dernières années caractérisées par un arrêt total de l'activité économique à cause de la pandémie de Covid-19.
Aussi, et c’est parce que, selon les responsables de la Cnas, les employeurs sont avant tout des partenaires, des solutions à l'amiable sont des opportunités à saisir par ces employeurs qui risquaient jusque-là, après les mises en demeure, de lourdes factures dues aux redevances principales et les pénalités de retards et autres majorations.
Y. Y.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 01-12-2021

Tripoli au secours de Rabat
Grosses manœuvres contre l'Algérie

Des informations sensibles se bousculent depuis dimanche soir au sujet du retrait de la candidature de la Libye du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA). Une manœuvre dangereuse liée de près aux desseins hostiles contre l’Algérie. Tout part d’une information diffusée dimanche soir par des médias proches du palais royal marocain qui livrent

2

Actualités 11:00 | 02-12-2021

C’ÉTAIT EN 1963, À JÉRUSALEM
Quand les juifs d’Algérie étaient jugés par Israël

Une histoire peu connue du public a lourdement entaché l’histoire de la communauté juive d’Algérie confrontée à un procès peu ordinaire pour ne pas avoir rejoint en masse Israël après l’indépendance de l’Algérie. C’était en 1963, à Jérusalem…