Voir Tous
Rubrique
Régions

Relizane La collecte des ordures ne se fait plus

Publié par A. Rahmane
le 19.09.2019 , 11h00
68 lectures

Les résidents de la cité des 178 îlots, sise El Intissar, ont lancé un cri de détresse aux services concernés à cause des ordures qui se sont entassées ces derniers jours dans cette cité. Selon des citoyens interrogés sur place, les bennes ne font plus leurs rotations depuis quelques jours. Résultat : des tas d’ordures ménagères se sont accumulés dans la cité, et les bacs à ordures sont débordés. 
Un constat amer ayant suscité le mécontentement des habitants à cause des odeurs nauséabondes, mais également de la prolifération des moustiques. Les citoyens craignent pour la santé de leurs enfants, vu que des dizaines d’écoliers passent quotidiennement à proximité de ces ordures. «C’est catastrophique, la situation est déplorable, regardez ces tas d’ordures», nous dira un citoyen. «La collecte se faisait normalement, mais beaucoup reste à faire». 
Même si cette cité dispose de plusieurs structures d’accompagnement, notamment des établissements scolaires, administrations et différents services, malheureusement, elle reste dépourvue d’espaces de jeu pour les enfants car la plupart se trouvent dans un état déplorable. Les enfants ne trouvent plus d’endroits pour jouer.
A. Rahmane

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

2

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

De source sûre, nous apprenons qu’un groupe de travail de haut niveau a été mis en place et a pour mission de «revoir» l’ensemble des accords commerciaux avec la France. Une révision, affirme notre source, qui concernera