Rubrique
Régions

Protesta à El Tarf Le logement attise la colère citoyenne

Publié par Daoud Allam
le 04.09.2018 , 11h00
82 lectures
En cette période de canicule avec un taux d’humidité très élevé, la colère des citoyens provoquée par les dernières opérations de distribution de logements est montée de plusieurs crans, hier, dans deux communes, à savoir Aïn-el-Assel et Besbes. Dans la commune d’Aïn-el-Assel, des citoyens en colère ont carrément fermé le siège de la commune pour protester «contre les tergiversations des édiles concernant, entre autres, l’affichage des listes des bénéficiaires de logements sociaux, la liste de l’aide à l’habitat rural, du manque flagrant d’hygiène et l’amoncellement des ordures dans la ville et, enfin, sur l’état délabré des routes», ont indiqué des citoyens de la ville. Dans la commune de Besbes, les citoyens ont, également, bloqué cette fois-ci tous les accès routiers menant vers la ville en usant d’objets hétéroclites dont des troncs d’arbres et des pneus brûlés. Et pour cause, leurs multiples revendications pour la révision de la liste des bénéficiaires de logements de type public locatif, affichée il y a un mois, sont restées lettre morte. «Notre action est un ultime recours contre la fuite en avant des responsables locaux quant à la prise en charge de notre revendication ayant trait à la révision de la liste des bénéficiaires des logements participatifs locatifs. La liste en question comporte plusieurs dépassements. Il y a beaucoup d’indus bénéficiaires», ont signalé des citoyens de la commune qui ne comptent pas baisser les bras pour faire aboutir leurs doléances.
Daoud Allam

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Périscoop 11:00 | 11-11-2018

Louh désapprouvé

La dernière déclaration du ministre de la Justice par rapport à l’incarcération des cadres durant les années 90, interprétée comme une attaque en règle contre le Premier ministre Ouyahia, a fortement

3
4

Périscoop 11:00 | 13-11-2018

Le retour de Gemalto

5

Actualités 11:00 | 15-11-2018

FLN

Ould-Abbès passe la main