Rubrique
Régions

Sidi-Bel-Abbès Le marché informel enfin réglementé

Publié par A. M.
le 12.06.2019 , 11h00
155 lectures

Enfin, le marché informel sera encadré et réglementé. Les revendeurs ont, dans la journée du lundi, trouvé un compromis avec le wali.
Ils seront relogés dans l’ex-bureau de bienfaisance et la poissonnerie désaffectée du faubourg «Graba» de Sidi-Bel-Abbès, et cela après le recensement des revendeurs réguliers et l’aménagement des deux sites. la wilaya va donner instruction aux services compétents pour la prise en charge des revendeurs qui doivent, d’ores et déjà, déposer leur dossier pour obtenir l’autorisation d’exercer en toute légalité au niveau de ces sites. Pour rappel, les revendeurs informels étaient à longueur d’année, traqués et pourchassés par la police pour les empêcher d’envahir illégalement des espaces publics.
Mais avant le mois de Ramadhan, ils ont sollicité le wali de  leur permettre d’exercer sans être chassés.
Ce dernier a donné son accord pour le mois sacré seulement et juste après l’Aïd el-fitr, ils ont été sommés d’évacuer les lieux aux abords de la coupole dans le centre-ville. Si les revendeurs se sont exécutés malgré eux, ils se sont massés dans la journée du lundi devant le siège de la Wilaya  pour tenter d’interpeller le wali en vue d’une solution à leur galère et finalement leurs représentants ont été reçus et un compromis a été trouvé entre les deux parties.
A. M.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-08-2019

LES RÉVÉLATIONS DE Me FAROUK KSENTINI
Comment Ould Abbès a été mis en prison

Les jours qui passent lèvent progressivement le voile sur les incroyables affaires anti-corruption qui se succèdent. Celle qui concerne Djamel Ould Abbès nous est révélée ici par son avocat. Me Farouk Ksentini tient, de prime abord, à s’expliquer : «Je n’accuse pas, je ne condamne pas, je relate uniquement ce qui s’est passé.» Tout commence à la mi-juin dernier, lorsque la justice fait parvenir

2

Actualités 11:00 | 13-08-2019

Campagne électorale de Bouteflika
La «chkara» au cœur de l’enquête

Les enquêtes judiciaires en cours ont permis de collecter des preuves accablantes sur les méthodes utilisées par les Bouteflika dans le cadre du financement de la campagne électorale pour le cinquième mandat. Les éléments récoltés ont aussi et surtout permis