Rubrique
Régions

RELIZANE Le marché inondé de produits pyrotechniques

Publié par A. Rahmane
le 07.11.2019 , 11h00
95 lectures

Comme chaque année, la célébration de la naissance du Prophète transforme le visage des rues de Relizane qui se retrouvent inondées de produits pyrotechniques.
Ces produits explosifs assimilables à de véritables bombes, sont à l'origine de plusieurs accidents, qui peuvent engendrer des conséquences tragiques, entre autres, des handicaps majeurs comme la perte de vue, des brûlures de troisième degré ou encore des amputations de membres.
Les quantités de pétards saisies sont un indice quant à la consommation du citoyen pendant cette fête du Mawlid Ennabaoui. Les déflagrations se font entendre dans tous les quartiers de la ville durant cette semaine. C'est là une opportunité, voire une affaire en or, nous diront des jeunes qui se sont lancés dans ce commerce mortel. Les méfaits désastreux des pétards ne sont pas visibles que sur les trottoirs de Relizane et des autres villes du pays. Les dégâts corporels causés par ces produits explosifs sont constatés dans les dispensaires et les hôpitaux.
Les éléments de la Protection civile demeurent sur le qui-vive. Des sources hospitalières indiquent que les blessures des enfants, suite à des jets de pétards, se font de plus en plus nombreuses. il n'en demeure pas moins que le marché local tout autant que le marché national continuent d'être inondés de ces produits dangereux, voire même mortels.
Notons que les pétards saisis sont de calibres différents: feux de Bengale, pétards sphériques ou cylindriques, pots à feux, etc.
A. Rahmane

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 16-11-2019

Comité de campagne d’Abdelmadjid Tebboune
Abdallah Baali démissionnaire ?

L’information s’est répandue telle une traînée de poudre dès jeudi : Abdallah Baali, le directeur de campagne d’Abdelmadjid Tebboune, aurait décidé de claquer la porte suite à des divergences avec le

2

Actualités 11:00 | 17-11-2019

LUTTE CONTRE LA CORRUPTION
Une cinquantaine de walis et de maires ciblés

Les walis et les présidents d'APC constituent finalement l'un des corps les plus ciblés par la