Rubrique
Régions

Conjoncture oblige Le wali de Mascara se rend à El-Kouaer

Publié par M. Meddeber
le 02.09.2018 , 11h00
910 lectures
El Kouaer est un périmètre agricole se trouvant aux portes de la ville de Mascara. Il est connu parce que s’y pratique l’irrigation des cultures par les eaux usées. Dans le cadre de la lutte contre les MTH, des opérations de destruction ont été opérées par le passé, puis l’on retombe dans ses travers. Certains responsables semblent frappés de cécité puisque la chose n’est pas nouvelle. Avec la situation que vit le pays depuis l’apparition du choléra, des mesures sont subitement prises alors que les missions de tout un chacun sont claires.
Jeudi, le wali de Mascara s’est donc rendu sur ce périmètre El-Kouaer. L’on découvre une culture de salade verte, maïs et autre persil irrigués par les eaux usées, cette superficie de 5 ha appartient à une EAC. Ce sont les conséquences du laxisme, de l’impunité, voire de la compromission. A ce propos, le P-APC de Mascara chargera le subdivisionnaire de l’agriculture avec ces propos : «Nous sommes venus ici il y a une semaine et vous m’aviez déclaré qu’il n’y avait aucun risque. Ce sont des actes criminels», dira le wali et il ordonnera manu militari la destruction de cette culture et le dépôt de plainte auprès du tribunal.

Bou-Hanifia
L’attribution des 215 logements annulée

Selon la cellule de communication de la Wilaya de Mascara, l’attribution des 215 logements sociaux dans la commune de Mascara a été annulée, après introduction des recours auprès de la commission concernée et leur étude.
Rappelons que l’affichage récent des listes de bénéficiaires avait provoqué la colère des citoyens qui avaient exprimé leur mécontentement dans la rue.
M. Meddeber

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui

2

Périscoop 11:00 | 24-09-2018

Tliba, persona non grata au FLN

Le célèbre député de Annaba, Baha-Eddine Tliba, est décidément persona non grata au FLN. Lors de la réunion des mouhafedhs tenue samedi dernier au Mouflon d’Or à Alger, le SG du FLN apercevant Tliba dans les alentours lui envoya un