Rubrique
Régions

Relizane Les agriculteurs soulagés après les dernières précipitations

Publié par A. Rahmane
le 14.11.2019 , 11h00
188 lectures

Les agriculteurs de Relizane ont vraiment poussé un grand ouf de soulagement après les précipitations de ces dernières heures. 
À dire vrai, tous les signaux étaient, notamment en termes  de production céréalière, au rouge. Et sur ce plan, les agriculteurs de Mendès, commune reconnue pour la qualité de son blé, peuvent certainement témoigner. La production était, il y a quelques jours, totalement compromise, ou presque. Ainsi, les agriculteurs devraient profiter pleinement de ces précipitations. «Certes, la saison agricole ne fait que commencer, mais les agriculteurs de la wilaya avaient toutes les raisons d’exprimer leurs inquiétudes en ce début d’autonome, marqué par un faible taux de pluviométrie, pour ne pas dire une sécheresse», affirme  un agriculteur de la région. «Ce ne sont pas uniquement les agriculteurs qui se réjouissent aujourd’hui de cette pluie, mais aussi la population locale», a-t-il tenu à ajouter.  
Toujours dans le même ordre d’idées, il est à rappeler que la production de blé dur à Relizane continue de progresser, et ce, en dépit des conditions climatiques qui ne sont pas totalement favorables, selon les responsables de la DSA. L’objectif recherché est d’arriver à irriguer, dans les années à venir, la surface globale réservée à cette culture estimée à plusieurs centaines d’hectares, précisent-ils. 
Et si Relizane a été, il y a trois ans, en pole position en matière de production céréalière, le défi des agriculteurs de la wilaya, en général, et de ceux de Mendès, en particulier, s’inscrit, en effet, dans cette perspective, celle de consolider davantage cette position. 
A. Rahmane

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 07-12-2019

Bensalah prépare son retour

L’audience accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à son remplaçant au Sénat, Salah Goudjil, a été l’occasion, affirme-t-on de bonne source, de faire le point de situation au niveau de

2

Actualités 11:00 | 08-12-2019

Emin auto :
«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses