Voir Tous
Rubrique
Régions

Béjaïa Les élus APW réclament un plan spécifique d’urgence pour la wilaya

Publié par A. Kersani
le 30.03.2021 , 11h00
157 lectures
Les travaux de la session extraordinaire de l’APW, laissée ouverte mercredi passé, se poursuivent.
Rappelons que c’est le wali qui l’a demandé pour préparer la visite de la délégation ministérielle programmée pour le jeudi. Les élus de l’APW n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour fustiger, lundi, ce qu’ils ont qualifié de gestion « chaotique des secours » par les autorités concernées au lendemain du séisme du 18 mars dernier qui a secoué la région.
« Onze jours après le séisme de magnitude 5,9 degrés sur l’échelle de Richter qui a touché notre wilaya et après des visites en cascade de hautes délégations et de ministres, les pouvoirs publics n’ont pas encore déclaré les localités impactées par le tremblement de terre comme zones sinistrées », constate amèrement l’institution élue, dans une déclaration sanctionnant les travaux de sa réunion. « Pire encore, un Conseil des ministres passe sous silence cette catastrophe », note l’APW, tout en soulignant que si la satisfaction de n’avoir pas enregistré des pertes humaines est bien présente, la colère et l’indignation quant à la gestion par les responsables hantent l’esprit de chaque citoyen. « Comment expliquer que des familles soient laissées, jusqu’à cet instant, sans aucune assistance et que des équipements publics nécessitant des confortements ne soient pas encore pris en charge», s’interrogent les mêmes élus, mettant en garde « les autorités à leur tête le wali contre les décisions populistes, comme la réouverture des établissements sans réunir les conditions appropriées exposant ainsi la vie des citoyens et particulièrement les enfants au danger». Tout en rassurant la population de leur «mobilisation et leur engagement à exiger et à arracher un plan spécifique d’urgence pour notre wilaya», l’Assemblée populaire de wilaya face à ce qu’elle considère comme «une fuite en avant avérée des pouvoirs publics» a déclaré «solennellement et symboliquement la wilaya de Béjaïa, zone sinistrée» et d’exiger «des décideurs le déclenchement des plans Orsec».
Ils dénoncent avec la plus grande fermeté « l’immobilisme et le mépris affiché à l’égard de notre wilaya » par les pouvoirs publics qui ont procédé au cours de la même réunion à la mise en place d’une commission de crise pour le suivi et l’évaluation de la situation.
Il convient de signaler que vingt familles fortement affectées ont été relogées depuis dimanche à Béjaïa.
Dans son intervention devant les élus, le secrétaire général de la Wilaya qui assistait à la rencontre au nom du wali occupé, a-t-on fait savoir, par une opération de relogement de 8 familles sinistrées durant la journée, a affirmé que 4 104 opérations d’expertise de logements, infrastructures et autres équipements ont été effectuées dont 95 entre habitations individuelles et collectives qui sont classées rouge.
A. Kersani

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 09-05-2021

Les charlatans, la fusée et le Saint Coran

Cela s'est encore confirmé autour de la chute de la fusée chinoise ! On continue d'invoquer des

2

Le Soir Santé 11:00 | 09-05-2021

DÉCOUVREZ…
Que se passe-t-il dans le corps lorsqu'on arrête les produits laitiers ?

Renoncer à consommer tout type de produit laitier n’est pas sans conséquences. L’organisme peut réagir différemment de personne à personne par rapport à la densité osseuse, à la perte de poids, aux