Rubrique
Régions

Mila Les forestiers en grève

Publié par Abdelmadjid M’haïmoud
le 10.10.2019 , 11h00
147 lectures
Photo archives

Les forestiers de la wilaya de Mila, relevant de la Fédération nationale des travailleurs des forêts, de l'environnement et de la nature, sont entrés en grève de trois jours, à compter du lundi 7 octobre. Ils ont observé un sit-in devant le siège de la Conservation des forêts.
Selon le communiqué qui nous a été remis par le responsable du bureau local de ladite Fédération, le secrétariat exécutif réuni en date du 19 septembre, a décidé de mettre en exécution la menace de grève lancée par la commission nationale en mettant en exergue une plateforme de revendications, soumise et discutée auparavant avec la tutelle mais qui reste, à ce jour, sans lendemain, d'où cette montée au créneau du syndicat. Parmi ces revendications, toutes d'ordre socioprofessionnel, on y lit, l'exigence de la finalisation et de la mise en exécution de la réglementation relative à la création du corps des assimilés au secteur, avec effet rétroactif, l'approbation de la condition de promotion systématique pour tous les grades du corps technique, au-delà de 10 ans d'ancienneté dans le grade, la révision du statut particulier du secteur, la régularisation de la situation des agents contractuels et vacataires, avec priorité dans le recrutement, après formation, le renforcement du secteur, en moyens matériel et humain, une gestion centralisée de la carrière du personnel, la régularisation de la situation des personnels relevant des parcs nationaux, réserves cynégétiques et de chasse, le renforcement de l'Ecole nationale des forêts et autres centres de formation, en moyens humains et logistiques. Le taux de suivi de la grève, selon le responsable syndical de la wilaya, a atteint 65%.
Abdelmadjid M'haimoud

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-10-2019

Aéroport d’Alger, sécurité routière, marchés de gré à gré
Les décisions d’urgence de Bedoui

Un contrat à résilier, deux projets de décrets exécutifs à examiner et à débattre, et six projets de marchés de gré à gré simple à valider. Ce sont autant de dossiers traités mercredi dernier, lors de la réunion du gouvernement, tenue

2

Périscoop 11:00 | 13-10-2019

Détenus «pudiques»

Certains «hôtes de marque» de la prison d’El-Harrach auraient demandé à leurs parents de ne plus venir les voir, rapportent des avocats. Ces anciens hauts dignitaires