Rubrique
Régions

Sidi-Bel-Abbès Les investisseurs se bousculent pour les 5 forêts récréatives

Publié par A. M.
le 16.04.2018 , 11h00
203 lectures

Cinq forêts récréatives, en l’occurrence celles de Djebel Refas de 19 ha (Télagh), forêt de l’Etat Doumiette 8 ha (Dhaya), forêt de Moulay-Slissen 15 ha, forêt de Zegla, 17 ha (Mérine), forêt de Bouhriz, 16 ha (Tenira), attendent des investisseurs pour leur aménagement et leur exploitation.
Ils sont nombreux les investisseurs tentés par de tels projets a priori très lucratifs et à soumissionner, et les propositions sont faramineuses.
La Conservation des forêts a reçu, en effet, plusieurs investisseurs avec des propositions très intéressantes.
Pour trancher, cette dernière a dressé une liste de conditions, notamment celle concernant le capital de l’investisseur qui doit égaler ou dépasser les 30% le coût de l’investissement, le cahier des charges comportant le plan d’aménagement, le respect du plan d’aménagement et autres clauses qui doivent départager les soumissionnaires. Pour l’instant, ce sont les forêts énumérées ci-dessus qui devront trouver leurs investisseurs.
Plus tard, ce sont d’autres forêts, à savoir celle de Attouch (Tessala), le Bosquet (Sidi-Bel-Abbès), Sidi-Zouaoui (Boukhanefis), Sarno (Sidi-Hamadouche) et Sidi-Dahou qui seront confiées à des investisseurs répondant aux conditions exigées.
A. M.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 17-07-2018

Nouvelles nominations dans la police

Nous avons appris hier de sources concordantes que le nouveau DGSN, le colonel Lahbiri, a procédé à la nomination d’un nouveau chef de Sûreté de wilaya de Tipasa ainsi que d’un nouveau directeur des renseignements

2

Actualités 11:00 | 16-07-2018

L’ÉTAT VEUT RESTAURER SON AUTORITÉ SUR LE LITTORAL
La bataille des plages

Les plages du littoral algérien sont au centre d'un enjeu capital. Une guerre d'un genre particulier s'y déroule : l'Etat tente de reprendre le contrôle de ces territoires trop longtemps laissés entre les mains de bandes versées dans