Rubrique
Régions

ILS REVENDIQUENT UN QUOTA DE LOGEMENTS SOCIAUX Les retraités de l’ANP manifestent à Bouira

Publié par Yazid Yahiaoui
le 11.07.2019 , 11h00
107 lectures

Plusieurs dizaines de retraités, invalides et radiés de l’ANP de la wilaya de Bouira, se sont rassemblés hier matin devant le siège de la Wilaya dans l’espoir de voir le wali et lui faire part de leurs doléances réduites, cette fois-ci, au logement social. 
Selon des retraités rencontrés sur les lieux, une correspondance aurait été envoyée au wali au mois de mars dernier, puis une autre en avril et enfin, une troisième au mois de juin dernier, dans lesquelles le ministère de l’Intérieur insistait sur la nécessité de prendre en charge cette frange de la société, spécialement dans le volet logement en leur réservant un quota. 
Cependant, si dans la correspondance, le ministère parlait d’un quota de logements de toutes les formules disponibles, c'est-à-dire, que ce soit le logement social ou le logement promotionnel aidé, ou la location-vente, les retraités, eux, insistaient sur le logement social en arguant que les pensions de retraite perçues n'arrivent plus à répondre aux besoins de leurs familles et par conséquent, ils sont dans la même catégorie que les personnes nécessiteuses qui doivent être incluses dans la formule du logement social. D’où leur insistance, hier, à voir le wali et lui rappeler cette réalité ainsi que la nécessité de réserver selon la correspondance du ministre de l’Intérieur, un quota pour chaque attribution et par commune. 
Malheureusement, et malgré leur insistance, les retraités n’ont pas réussi à voir le wali et se sont contentés d’un responsable du cabinet du wali auquel ils ont rappelé leur revendication principale. Ce dernier leur aurait promis de transmettre leur doléance au wali. 
Y. Y.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent